Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 5. Pér. 12.1925

Seite: 317
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1925_2/0347
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
(1853-1925)

Journaliste, professeur libre et conféren-
cier, conservateur au Musée du Louvre,
directeur d’une publication magistrale sur
l'histoire de l’art depuis les temps chrétiens
jusqu’à nos jours, professeur au Collège de
France, André Michel a tenu pendant sa
longue carrière une place éminente et hors de
pair dans le monde de la critique, de l’ensei-
gnement, des musées et de l’érudition. Sa
collaboration continue pendant quarante ans,
en même temps qu’au Journal des Débats, à
notre Gazette des Beaux-Arts qui s’honorait
d’inscrire son nom dans son Comité de
patronage, nous font un devoir de rendre ici
un hommage particulier à sa mémoire et, si
cet hommage reste au-dessous de ce que nous
lui devons, du moins celui à qui l’on a fait
l’honneur de lui demander de témoigner, au
nom de tous, de ce que fut le maître et l’ami, essaiera-t-il de le faire, dans
la mesure de ses forces et de ses connaissances, avec toute la ferveur de sa
profonde reconnaissance personnelle et de son émotion sincère.

PORTRAIT D’ANDRE MICHEL
D’APRÈS UNE PHOTOGRAPHIE
(Vers 1880.)

André Michel était né à Montpellier le 7 novembre 1853, d’une ancienne
famille protestante de la ville où il avait gardé de profondes attaches. La
maison de famille, le « Mas du Ministre » aux portes de Montpellier rappelait
souvenir de son grand-père qui avait été pasteur. Il avait poursuivi ses

XII. — 5e PÉRIODE.

40
loading ...