Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1910

Page: 77
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1910/0095
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 77 —

NOTES ET DOCUMENTS.

LES

EXPOSITIONS DE L’ACADÉMIE DE SAINT-LUC

ET LEURS CRITIQUES
(1751-1774).

Quand on a compulsé tous les documents officiels
contemporains sur l’Académie royale de peinture et de
sculpture, procès-verbaux des séances, listes des prix,
catalogues des expositions, critiques des Salons, on croit
connaître à fond l’art du xvme siècle, et cependant on
ignore complètement un de ses aspects les plus curieux et
les plus vivants. C’est que l’activité artistique de ce
temps-là n’était pas tout entière enfermée dans les centres
académiques. Beaucoup d’esprits libres, beaucoup de
talents indépendants ne consentaient pas à se soumettre
à la discipline officielle. Les réfractaires se réfugiaient à
l’Académie de Saint-Luc, dont l’école et les expositions
ont exercé une influence considérable bien qu’occulte sur
le développement de notre art national. Mais qui s’oc-
cupe de l’Académie de Saint-Luc? Où trouver des ren-
seignements sur son histoire? Comment s’appelaient ces
peintres dont les noms sont dédaignés des conservateurs
de nos Musées et qui pourtant parvinrent de leur vivant
à une certaine notoriété puisqu’ils arrivaient à vivre de
leurs œuvres? Depuis de longues années, je rassemble des
matériaux sur l’histoire de la modeste Compagnie dont
l’existence inspirait une méfiance jalouse aux artistes
patentés du Roi. Je suis parvenu à dresser une liste de
plusieurs milliers de maîtres peintres dont quelques-uns
ont produit des ouvrages d’un réel mérite, et, si le temps
me le permet, je me propose de donner bientôt le résul-
tat de mes recherches.
loading ...