Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1910

Page: 276
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1910/0308
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
276 —

LES

VOYAGES D’HARLEMAN ET DE TESSIN EN FRANCE

(1732-1742)

ET LEURS CONSÉQUENCES

AU POINT DE VUE DE L’iNFLUENCE FRANÇAISE EN SUÈDE

(D’après leur correspondance
conservée aux Archives royales à Stockholm.)

Au cours d’un article publié dans le Correspon-
dant' sur les origines françaises de l’art suédois, j’ai
été amené par mon sujet à citer quelques passages
des lettres échangées entre Hârleman1 2 et Tessin3. Je
crois intéressant de publier ici tous les extraits de
cette correspondance relatifs à l’art français et à l’his-
toire de son influence en Suède.

Cette correspondance peut se diviser en deux
périodes. La première, qui ne comprend que l’année
1732, se réfère au voyage qu’Hârleman entreprit
pour trouver à Paris des artistes qui consentissent à
le suivre à Stockholm. Je n’ai trouvé dans les archives
suédoises que les lettres d’Hârleman et aucune trace
des réponses de Tessin. La deuxième période va de

1. N° du 25 juillet 1908.

2. Carl-Gustaf Tessin, né en 1695, était fils de l’architecte
Nicodème Tessin. Après avoir étudié en France et en Italie, il
fut nommé surintendant des bâtiments à la mort de son père.

3. Cari Hârleman naquit à Stockholm en 1700. Il était fils
d’un intendant des jardins du roi. Il se destina à l’architec-
ture. Nicodème Tessin, qui l’avait en amitié, lui fit obtenir
une bourse de voyage pour qu’il pût étudier en France et en
Italie. Il le rappela en Suède en 1728 et le fit nommer inten-
dant des bâtiments.
loading ...