Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1910

Page: 203
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1910/0233
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 203 —

tion l’institution du prix de Rome. La misère comparative
des Musées nationaux, presque toujours devancés par des
rivaux mieux dotés, plus expéditifs, ou plus secrets, dans
les acquisitions qu’ils convoitaient, afflige tous ceux qui
s’intéressent à notre enrichissement artistique. Mais que
dire des Musées de province, si abondants en épaves glo-
rieuses de nos révolutions ou de nos guerres, si précieux
pour l’étude des écoles locales, et que l’incurie d’un trop
grand nombre de municipalités laisse non seulement sans
subsides pour s’entretenir ou s’alimenter, mais sans locaux
suffisants pour exposer leurs richesses, ou même sans
défense contre les intempéries! L’impuissance, trop sou-
vent alléguée, du pouvoir central ne serait qu’un mot,
s’il savait se défendre des obsessions des représentants
locaux. Le retrait des œuvres en dépôt, le refus de tout
nouvel envoi auraient raison de l’incurie et du mauvais
vouloir, si le gouvernement recevait une impulsion ou
tout au moins un appui.

Ne serait-il point désirable que l’opinion publique, si
mal renseignée, si incertaine sur ces diverses questions,
mais en même temps si éveillée et si nerveuse dès qu’il y
a scandale, reçût de nous, sinon tout à fait une impul-
sion, du moins les éclaircissements et les précisions
nécessaires ?

C’est à cette tâche que je convie, en terminant, ceux
de nos membres qui ont à la fois les loisirs et l’indépen-
dance refusés à plusieurs autres. Ils n’en sauraient faire
un meilleur usage qu’en nous aidant à devenir peu à peu,
en matière d’art, et surtout d’art public, l’organe directeur,
ou plutôt régulateur, dont l’absence préoccupe et alarme
beaucoup d’esprits réfléchis.

Figure en haut-relief de pierre

PROVENANT DU CHATEAU d’ÉcOUEN.

(Communication de M. Gaston Migeon.)

Un heureux hasard nous mettait en présence, il y a
quelques mois, d’un haut relief de pierre dont s’était
loading ...