Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1910

Page: 196
DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1910/0224
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
— 196 —

Une maquette attribuée a Pigalle au Musée de l’armée.

(Communication de M. Gaston Brière.)

Au Musée historique de l’armée, dans la galerie consacrée
aux souvenirs des armées françaises de l’Ancien Régime, se
trouve une curieuse maquette qu’il m’a paru intéressant
de faire photographier afin d’en permettre l’étude. Sur un
bâti de bois noirci, une esquisse en cire teintée représente
un projet de tombeau; la forme générale de la boîte, fer-
mée par une vitre, semble faire croire que le monument
devait être adossé à une muraille, s’inscrivant sous une
arcade gothique. L’étiquette posée par les soins de la
Direction du Musée est conçue en ces termes : Projet
pour le monument du maréchal de Turenne. Legs de
M. le comte de Turenne d’Aynac, igo2. D. d. 3. (Hauteur
de l’objet : 1 mètre environ.)

Sur la maquette elle-même, sous le sarcophage, sur une
tablette destinée à recevoir une inscription, on lit ces mots
tracés à l’encre, d’une écriture ancienne :

Derniers moments du brave maréchal
Turenne tué près de Salzbach
en l’année 1675,

et à droite, sur le soubassement, au-dessous du trophée
de drapeaux, de la même main, ce nom : Pigalle.

N’ayant pu obtenir de renseignements sur l’origine de
cette petite sculpture, nous sommes réduits à présenter
des hypothèses. Tout d’abord, devons-nous croire à cette
inscription? Serait-ce une maquette de l’illustre auteur
du tombeau du maréchal de Saxe? Pour quelle cause le
projet aurait-il été ébauché? En quelles circonstances?

Cette petite esquisse est fort habile; le mouvement des
personnages indiqué avec vivacité et souplesse; la Mort,
sous forme de squelette, apparaissant au milieu de nuages
et brandissant sa faux, constitue une allégorie très goûtée
des sculpteurs du xvme siècle, particulièrement chère à
l’esprit de Pigalle; la figure qui se précipite au-devant de
la Mort et s’efforce d’arrêter son œuvre implacable est
d’un bel élan; le style ne s’opposerait pas à l’attribution
loading ...