Société de l'Histoire de l'Art Français [Hrsg.]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1912

Seite: 356
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/bshaf1912/0380
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
— 356 —

NOTES ET DOCUMENTS.

SUR DEUX TABLEAUX

DU MUSÉE DU LOUVRE
ET DE L’ÉGLISE DE VILLENEUVE-SUR-YONNE.

(A propos d'une lettre inédite de Joubert.)

Parmi les tableaux qui décorent l’église de Ville-
neuve-sur-Yonne (Villeneuve-le-Roi jusqu’en 1792),
on remarque une Adoration des bergers peinte par
Ménageot, l’élève de Boucher et de Vien, directeur
de l’Académie de France à Rome de 1787 à 1793.
Mais on ignore généralement que ce tableau, donné
par l’État sous le règne de Louis XVIII, remplaçait
un Christ au tombeau, œuvre anonyme dérobée en
1798 et envoyée alors au Muséum central des arts,
puis longtemps offerte aux regards du public, mais
reléguée aujourd’hui dans un des magasins du Musée
du Louvre, et qui se rattache à l’École italienne du
xvie siècle. Ramener l’attention sur l’anonyme du
Louvre en essayant de reconstituer son histoire, dire
aussi comment fut obtenu, pour l’église de Villeneuve
et à titre dé compensation, le tableau de Ménageot,
tel est l’objet du présent travail, entrepris d’après des
documents inédits, principalement d’après une lettre
du moraliste Joseph Joubert à M. Menu de Cho-
morceau L

1. La magistrale monographie de M. Eugène Lefèvre-Pontalis,
L’église de Villeneuve-sur-Yonne (Caen, Delesques, 1909, 23 p.
in-8°, planches), est purement architecturale et laisse de côté
loading ...