Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1923

DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.19276#0013

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
— 7 ~

Un dessin de la bataille de Marignan (i5i5),

APPARTENANT AU MUSÉE CoNDÉ.

(Communication de M. Henry Lemonnier.)

M. Henry Lemonnier signale l’intérêt historique et
artistique que présente un dessin faisant partie des col-
lections du Musée Gondé à Chantilly. Ce dessin est ainsi
décrit dans le Catalogue rédigé par Mgr le duc d’Au-
male :

« Bataille de Marignan, à la plume et mis en couleurs,
h. om2i8; 1. om3i7. — On voit dans ce dessin le roi char-
geant, avec la cotte et la housse de son cheval fleurdeli-
sées; les bannières des cantons au milieu de l’infanterie
suisse, etc. Divers épisodes sont représentés dans le des-
sin, entre autres le cardinal de Sion conduisant l’armée
helvétique au combat, le même à la tête des fuyards.

« Ce dessin, fort important quoique non terminé,
paraît oeuvre de graveur; certaines analogies avec la
« Bataille de Fornoue » permettent de l’attribuer au
maître à la Ratière. »

L’artiste l’a traité à la façon du décor multiple. Au
centre, motif principal, le gros de la bataille; d’un côté
les Suisses avec des étendards aux armes des douze can-
tons fédérés en i5i5, de l’autre les lansquenets et fantas-
sins français, ayant derrière eux l’artillerie; les deux
groupes en attitude de combat, les piques dressées.

Au-dessous, la gendarmerie française avec le roi au
galop, la lance en arrêt, reconnaissable à la fleur de lis
dorée qui couronne son casque et décore le caparaçon
de son cheval. En face, un groupe d’hommes désarmés
et se rendant à merci.

Au plan supérieur, un bois signalé dans quelques récits,
et, à gauche, le cardinal de Sion, à cheval, vêtu de la robe
cardinalice, entraînant les Suisses au combat; un peu
au-dessus, à droite, le même cardinal s’enfuyant au galop
avec son escorte.

Voilà les épisodes essentiels, bien caractérisés, et qui
montrent qu’il s’agit, à n’en pas douter, de la victoire de
 
Annotationen