Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1923

DOI issue: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.19276#0088

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
Rapport de M. Paul Ratouis de Limay,

SECRÉTAIRE,

SUR l’ÉTAT DES TRAVAUX DE LA SOCIÉTÉ.

Mesdames, Messieurs,

D’aucuns d’entre vous ont peut-être pensé que notre
Société, ayant doublé le cap de la cinquantaine, prenait
quelque repos à l’ombre de ses lauriers ou qu’elle don-
nait des indices d’une vieillesse à tout le moins préma-
turée. Pendant plusieurs mois, en effet, vous n’avez reçu
ni Bulletin, ni Archives. Ne croyez pas que nous ayons
abandonné le programme de publications que je vous ai
exposé l’année dernière. Des difficultés matérielles qui ne
sont pas de notre fait, nous ont seules empêchés de le réa-
liser aussi rapidement que nous l’avions souhaité, et nous
ne doutons pas qu’avec la collaboration de notre distin-
gué imprimeur, M. Daupeley, nous n’arrivions à rattra-
per rapidement le retard qui s’est produit. Vous possédez
déjà le tome XII des Archives de l’Art français, consacré
à l’histoire de la Place royale de Bordeaux et vous êtes
à la veille de recevoir le premier fascicule semestriel du
Bulletin de l’année 1922.

Vous avez pu juger de la méthode, de la conscience
historiques avec lesquelles M. Paul Courteault a retracé
l’histoire de la place royale de Bordeaux et a réussi,
grâce à une documentation à la fois abondante et variée,
à « débrouiller les origines du projet, à préciser le rôle
des architectes, des artistes et des administrateurs qui
l’ont réalisé », mettant en pleine lumière la part qui
revient, dans cette œuvre, à chacun des deux Gabriel.
Nous avons cru que l’importance de ce volume de
451 pages, illustré de 16 planches hors texte, nous auto-
risait à répartir sur deux années la dépense qu’il a entraî-
née et à le considérer comme le volume d’Archives des
années 1921-1922.

Jamais nous ne vous aurons donné un fascicule du
Bulletin aussi volumineux, aussi abondamment illustré
que ce premier fascicule de 1922 dont j’ai l’honneur de
 
Annotationen