Universitätsbibliothek HeidelbergUniversitätsbibliothek Heidelberg
Metadaten

Société de l'Histoire de l'Art Français [Editor]
Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français — 1923

DOI article: DOI article: DOI Page / Citation link: 
https://doi.org/10.11588/diglit.19276#0019

DWork-Logo
Overview
loading ...
Facsimile
0.5
1 cm
facsimile
Scroll
OCR fulltext
— i3 —

réunis par un escalier. En bas, un petit passage qui
ouvre sur un escalier du palais. Il donne accès à une
chambre, à une salle et au cabinet de Fouquet. En haut,
la cuisine, l’office, la chambre du valet de chambre et
celle des femmes de chambre. En tout, sept pièces.

Reste à savoir où se trouvait cet appartement, l’inven-
taire ne contenant aucune indication topographique. Je
laisse à mon confrère et ami M. Marquet de Vasselot le
plaisir de vous le faire connaître. Vous savez qu’il con-
naît admirablement la topographie compliquée de l’im-
mense palais. Je n’ai donc pas manqué d’aller lui deman-
der conseil. Il me signala un document fort important
qui a permis d’identifier exactement l’emplacement de
l’appartement de Fouquet. Quelques constatations sur les
lieux mêmes, au cours d’une pittoresque promenade dans
les recoins et couloirs mystérieux du vieux Louvre, ne
laissent subsister aucun doute. Vous allez voir, à peine
le dernier meuble enlevé, se glisser dans le nid de l’écu-
reuil de Fouquet l’impitoyable et envieuse couleuvre de
Colbert.

L’appartement de Colbert au Louvre.

(Communication de M. J. J. Marquet de Vasselot.)

M. Marquet de Vasselot donne lecture d’une lettre
autographe de Louis Le Vau adressée à Colbert, le
25 novembre 1661, et relative aux travaux entrepris pour
l’aménagement de l’appartement de Colbert au Louvre L
Un plan dessiné à la plume par le célèbre architecte est
annexé à cette lettre. Il permet de prouver que l’apparte-
ment de Colbert au Louvre n’était autre que celui de
Fouquet. Sitôt après l’enlèvement du mobilier de Fou-
quet, Colbert s’empara du logement, où Le Vau fut chargé
d’installer des bureaux.

Cet appartement occupait, au-dessus de la chambre du
roi, l’étage supérieur et le comble du Pavillon du roi, qui 1

1. Bibl. nat., dép. des mssMélanges Colbert, vol. io5, fol. 205.
 
Annotationen