Chantre, Ernest
Mission en Cappadoce: 1893 - 1894 — Paris, 1898

Page: 13
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/chantre1898/0031
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
BOGHAZ-KEUI

Le village turc de Boghaz-Keui (village du défilé) est situé dans une vallée
ouverte du nord au sud et entourée de montagnes en partie dénudées. Il s'élève
au milieu d'un site sauvage, sur les bords d'un petit affluent du Kizil-Irmak. C'est
sur cet emplacement que les historiens et les archéologues s'accordent à placer Pte-
rium, l'antique capitale de la Ptérie. Malheureusement, de la ville, de son palais
et de ses murailles il ne reste que des ruines ; le seul souvenir demeuré presque
intact des maîtres primitifs de Pterium, est le sanctuaire de Yazili-Kaya (pierre
écrite, sculptée) attribué aux Hétéens.

Texier ', le premier, a révélé le site de Boghaz-Keui. Barth2 le visita à son tour,
mais il était encore fort peu connu lorsque M. Perrot3 vint l'explorer. Depuis,
nombre d'archéologues ont visité cette petite localité devenue célèbre. Je citerai
parmi eux : Humann \ Ramsay 5, van Lennep 6, Schâffer \ etc.

Une ville antique a bien réellement existé sur ce point. Une muraille, dont il

1 Texier, Description de l'Asie Mineure, t. I, p. 73.

2 Barth, Reise von Trapezunt, loc. cit.

3 Perrot, Exploration et Histoire de V Art, loc. cit.

4 Humann, Reisen in Klein-Asien und Nordasien, Berlin, 1890.

r' Ramsay, On the early historical relations between Phrygia and Cappadocia (Journ. of the royal
Asiatic Society, vol. XV).

6 Van Lennep, Travels in little hnoion parts ofAsia Minor, etc., 2 vol. in-8°, New-York, 1870.
1 Schâffer, Les ruines de Bozhaz-Keuif Mittheil. desDeutschen Arck. Inst. in Athen, vol.XX, 1895).
loading ...