Chantre, Ernest
Mission en Cappadoce: 1893 - 1894 — Paris, 1898

Page: 16
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/chantre1898/0034
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
SANCTUAIRE DIT YAZILI-KAYA

A 2 kilomètres au nord-est du village de Boghaz-Kcui et à 100 mètres au-dessus
de la vallée de Yazili-Kaya est situé le « sanctuaire », car c'est ainsi que l'on appelle

cette étrange salle à ciel ouvert sur
les parois rocheuses de laquelle
se déroulent des sculptures dont
la présence en ce lieu, aussi bien
que la signification, sont d'une
mystérieuse étrangeté. La nature
a fait les plus grands frais de son
installation, les rochers ayant of-
fert deux espaces libres, ou à peu
près, entre leurs hautes parois.
L'un de ces espaces est assez large
et long ; l'autre, au contraire,
très étroit et formant couloir. Les
habitants — ou plutôt leurs ar-
tistes — égalisèrent les aspérités
des faces rocheuses pour y tracer,
d'une main parfois habile et très
réaliste, des scènes extraordinai-
rement curieuses, et, je l'ai dit
déjà, fort mystérieuses (fig. 14
et 15).

Dans la grande salle ou cour, de forme rectangulaire, mais formée de trois parois

Zc&*X&. Ai-e.txx'fcysM. L

Fig. 14. — Plan du sanctuaire de Yazili-Kaya, d'après M. Perrot.
HH Fouilles de M. Ernest Chantre (1893).

PWfl
loading ...