Chantre, Ernest
Mission en Cappadoce: 1893 - 1894 — Paris, 1898

Page: 125
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/chantre1898/0143
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
FERAKTIN OU FERAK-EMN

Feraktin est situé à 45 kilomètres environ à l'est du bourg plus connu d'Everk et
à quelque distance du Zamanti-tchaï. Ce village, actuellement misérable, est habité
par des Kizilbach, mais il paraît avoir eu, aux premiers temps de l'occupation du
pays par les Turcs, une certaine prospérité, à en juger par la richesse des monu-
ments funéraires élevés dans son cimetière. Antérieurement à cette époque, la
région fut habitée par les Romains, les Grecs, les Hétéens et plus anciennement par
des peuplades de la période néolithique.

BAS-RELIEF HÉTÉEN

Après avoir étudié en détail les célèbres bas-reliefs de la Ptérie connus depuis
longtemps, j'avais l'espoir de découvrir dans le sud de la Gappadoce quelques
monuments du même genre. Dans ce but, questionnant chemin faisant toutes les
personnes capables de me renseigner sur l'existence de sculptures rupestres (appe-
lées dans la contrée : yazili-haya, y■ azili-tachlar),je finis par apprendre d'un archéo-
logue grec, résidant à Zindjidéré, bourg situé sur le versant oriental de l'Argée,
que des sculptures pareilles à celles que nous cherchions se trouvaient près du village
de Feraktin.

Arrivés dans cette localité, nous y prenons un jour de repos après la rude tra-
loading ...