Chantre, Ernest
Mission en Cappadoce: 1893 - 1894 — Paris, 1898

Page: 1
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/chantre1898/0019
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
EUYUK D'ALADJA

LE PALAIS OU SANCTUAIRE

Euyuk d'Aladja — une des plus importantes localités de la Ptérie au point de
vue des ruines hétéennes qu'elle renferme — se trouve à quelques heures à l'est de
la petite ville de Songourlou.

Je n'ai pas à redire ici ce que sont les monuments hétéens, ni ce que fut la civi-
lisation de ce peuple si peu connu. Je dois me borner à faire connaître les résul-
tats des observations et des fouilles que nous avons pu y faire durant nos deux
campagnes.

On sait que les ruines d'Euyuk, découvertes par Hamilton *., revues par Barth -,
puis visitées et étudiées en détail par M. Perrot 3, sont connues surtout par les
descriptions que ce dernier en a données dans son Exploration archéologique
ainsi que dans son Histoire de l'Art. Je rappellerai toutefois que ces ruines
se trouvent sur le revers méridional d'un vaste tertre, sorte de plate-forme analogue
à un tell de la Mésopotamie (fig. 1) ; qu'elles consistent en une suite de bas-
reliefs sculptés sur des blocs de pierre provenant de la région, et qui ornaient

' Hamilton, Researches in Asia Minor, Pontus and Armenia, etc., 1842.
2 Barth, Reise von Trapesunt, etc., 1858.

:' Perrot, Exploration archéologique de la Oalatie et de la Bithynie, etc., 1861.
l'art, t. IV, loc. cit.

MISSIONS EN CAI'PADOCE

Histoire de
loading ...