Chantre, Ernest
Mission en Cappadoce: 1893 - 1894 — Paris, 1898

Page: 121
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/chantre1898/0139
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
AZOU-GUZEL ET BECH-KARDACH 121

sécutions religieuses anéantirent ce qui restait des monuments romains dévastés déjà
par des envahisseurs barbares qui ouvraient l'ère des massacres. Depuis lors, les
Turcs ont continué leur œuvre de destruction, et c'est pourquoi les monuments
antiques sont si rares dans ce pays où, pourtant, la civilisation byzantine avait
atteint un grand développement. C'est aux mêmes causes qu'il faut attribuer ces
innombrables ruines de la même époque dont sont sillonnées les routes de la
Gappadoce et celles, en particulier, qui réunissaient les divers centres dont Ram-
say 4 a magistralement indiqué les positions.

Nous avons recueilli dans les environs de Césarée un grand nombre de monnaies
en argent et en bronze parmi lesquelles on remarque : des Ariaratte III ; des Ario-
barzane Ier, Philaromos ; des Gordius III de Mazaca ; un Beriptis de Troade, petit
bronze; des Antiochus Erergette, etc., puis des Ormidas II et des Tigrane, petit
modèle en argent. Enfin un Gordius le Pieux d'Antioche de Pindre et un Ajat d'Olba
de Cilice, grand prêtre et toparque, bronze moyen modèle, etc., etc.

a,
r-

ne
us
on

s'y

!iir
•è-

ais

AZOU-GUZEL ET BECH-KARDACII

Les masses considérables de tufs andésitiques dont sont constitués les hauts
plateaux que contourne le Kizil-Irmak à l'ouest du mont Argée, s'étendent égale-
ment au sud de cette montagne. C'est dans ces mêmes formations que le Zamanti-
tchaï s'est ouvert une route au pied du plateau d'Echek-bounar.

Comme dans les régions d'Urgub et dans toute la vallée deKeureme, les eaux ont
entamé les roches relativement dures, et ont produit d'innombrables ravins aux
mille pyramides qui donnent au pays un aspect étrange. La nature de ces tufs
a permis aux hommes de tous les temps de creuser dans leurs flancs des habita-
tions souterraines. Les plus anciennes remontent sans doute à l'époque néolithi-
que dont on trouve de nombreux vestiges sur les pentes d'Echek-bounar et surtout
sur les bords du Zamanti-tchaï.

Le groupe le plus important de ces grottes artificielles sont les restes d'une cité
troglodytique de l'époque byzantine. Il se trouve au lieu dit Azou-guzel (belle
vue, sans doute à cause du panorama superbe que l'on découvre de ce point), situé

1 Ramsay, loc. cit.

SUSSIONS EN CAPPADOCE

16
loading ...