Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3.1859

Page: 193
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1859_3/0198
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NICCOLO DELL1 ABBATE

ET LES PEINTRES DE FON TAINEBLEAU

Nous ne saurions dire quel fut
Je maître de Niccolo dell' Abbate.
Tiraboschi pense qu'il reçut de
son père, Giovanni dell' Abbate,
modeleur de crucifix en stuc, les
premières notions de l'art, et qu'il
dut se perfectionner en travail-
lant avec le célèbre sculpteur Be-
garelli, son compatriote, et avec
le Gorrége. Mais ce sont là des
suppositions dont la vraisem-
blance ne vaut pas le moindre
document. On a dit aussi et répété
que Le Primatice avait été son
maître, et on a voulu expliquer
ce nom de dell' Abbate par le
rapprochement des deux noms : Niccolo scolare dell' Abbate Primaticcio.
Ces arrangements ingénieux tombent devant le fait bien constaté que le

1. Cotte biographie de Niccolo, destinée à faire partie, sous forme d'appendice et
avec d'autres travaux du même genre, de la notice des dessins du Louvre, sera trouvée,
nous le craignons, bien longue pour un simple catalogue. Nous nous enhardissons cepen-
dant à la donner ici telle que nous l'avons écrite, espérant que quelques personnes y
retrouveront avec plaisir certains détails sur les plus belles peintures du palais de Fon-
tainebleau, détails dont la réunion nous a paru utile.

Niccolo et Primatice, par leurs beaux ouvrages, par leurs longs travaux sur cotte
• erre de France, par l'influence toute-puissante qu'ils ont exercée sur les artistes (h1
notre pays, ont droit a toute notre considération et à tout notre respect, et nous devons
ni. 25
loading ...