Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 22.1880

Page: 41
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1880_2/0047
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE SALON DE 1880

(troisième et dernier article1 )

'a été, cette année, une sorte de ri-
valité entre nos célébrités politiques
du jour à qui montrerait de sa per-
sonne le portrait le plus digne d'être
remarqué du public. Si la mode était
encore aux dénombrements homé-
riques, nous passerions en revue,
presque sans sortir des deux pre-
mières salles des hors-concours, la
! fine fleur de nos hommes d'État,
' ceux dont jadis on eût régalé les
quatre parois du grand salon d'hon-
neur. Le premier, cela va sans dire, de ces portraits, et par la qualité
du personnage et par le talent du peintre, est celui de M. le président
de la République par Bonnat; M. le sous-secrétaire d'Etat des Beaux-Arts,
qui connaît et pratique officieusement les repoussoirs, malgré qu'il les
condamne officiellement, a isolé par deux marines, et je suis loin de l'en
blâmer, cette image solennelle de M. Grévy de celle des autres mortels;
je pense même que, dans tout pays respectant mieux l'autorité de son
représentant suprême, biplace de ce tableau eût été, bon gré mal gré,
dans le panneau central de la salle qu'il occupe. J'ai encouru des ran-
cunes, pour pareille affaire, en 1878, des rancunes qui tombaient à la
mauvaise heure, et je crois cependant encore que j'étais dans le vrai.
Bonnat aura eu la rare fortune de voir poser devant, lui presque toutes
les grandes figures historiques de notre temps; il aura été comme le
Rigaud de la seconde moitié du xixc siècle : il n'y a point de parti qui
tienne, chacun aura voulu passer par son atelier : M. Thiers, M. de Mon-

'1. Voir Gazette des Beaux-Avis, 2e période, t. XXI, p. 393 ot 499.

XXII. — 2e PÉRIODE. 6
loading ...