Chantre, Ernest
Mission en Cappadoce: 1893 - 1894 — Paris, 1898

Page: 57
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/chantre1898/0075
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
TRANSCRIPTION DES DOCUMENTS

57

Le verbe sanànu, 1. 6 et 7, signifie restaurer, reconstruire ; il s'agit peut-être
ici de la reconstruction d'une maison ou d'un temple.

L. 5. AN. UD. gi peut se lire Shamash-kènu; c'est un mot analogue à Sarru-
kenu, mais il n'est pas certain que ce soit un nom propre.

APPENDICE

Le mémoire ci-dessus a été rédigé il y a deux ans. Je n'ai rien changé à mon manuscrit, car
aujourd'hui je ne suis guère plus avancé qu'à celte époque dans la connaissance de ces docu-
ments. On sera peut-être étonné que, dans mon commentaire N° 1, je n'aie rien dit sur les noms
de villes et que je n'aie pas même essayé de les rapprocher de ceux qui nous ont été révélés par
les inscriptions des rois d'Assyrie. Mais il m'a paru préférable de ne pas augmenter le nombre
des hypothèses. Ce n'est pas qu'on ne puisse comparer, par exemple, le nom de Ippuriia
(N° 1,1.5)avec Uppuria(Fragments des cylindres de Sargon1, édit.Winckler, p. 44,13,1. 24).
Nous savons que Uppuria était le nom d'une province de la Médie, conquise par le grand
Sargon d'Assyrie (cf. Smith, Assyrian Discoveries, p. 289,1.11), mais il ne s'ensuit pas qu'il
soit question de villes mèdes dans notre document ni qu'il faille regarder ces tablettes comme
datant du règne de Sargon d'Assyrie. Il est vrai qu'Etienne de Bjrzance cite Plérion comme
étant une ville des Mèdes; mais, outre que les Mèdes n'ont fait que traverser en guerroyant
la Cappadoce-, il n'est pas absolument prouvé que l'emplacement de Ptèrion doive être cher-
ché à Boghaz-Keui3.

Dans le nom de Burgabu (N° 1,1. 5), nous avons l'élément Bur qui entre fréquemment dans la
composition des noms propres, comme Burdada, prince Mède (Annales de Teglat Phalasarlll,
1. 102), Buranate, prince de Jasbouq en Asie Mineure (III, R. 1, 1. 54); une ville de Mélitène
portait le nom de Burlir (Annales de Sargon, édit. Winckler, 1. 191 ) ; une autre, située dans
le BU Adin, près de l'Euphrate, nous est connue sous le nom de Burmar'ana (cf. Delitzsch,
Z. K II, p. 176).

Le nom de Kismitta (N°1,1.G) rappelle, par sa formation, ceux de Kislan, Kis-kitara,
Kisbal, etc., etc.

Alfred Boissiek.

' Je considère les fragments des cylindres de Sargon comme ayant une grande importance au point
de vue géographique et historique; il est à souhaiter qu'on trouve un jour/3e nouveaux fragments et
qu'on ne tarde pas à les publier..

2 Perrot et Chipiez, Histoire de l'Art, t. IV, pp. 600 et 636.

'■'- Théodore Reinach, Actes du dixième Congrès international des Orientalistes, session de
Genève, 1894, section VI, (irèce et Orient, p. ~;3.

MISSIONS EN CAPPADOCE S
loading ...