Revue égyptologique — 3.1883

Page: 28
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1883/0044
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
28

Eugène Revillout.

monachus etc. » Les documents coptes et grecs nous parlent aussi d'un Aphou le buffle &tyov
nvyouj (Zoega, 366—367) et de moines, vivant parmi les buffles (Mingarelli, p. CCCXLI.
Pelasge, édition de la Bigne, t. IX et liv. III inter apopht. patrum, p. 812; n° 9, 10, 11. —
Gteorgi Colluthe; p. 95—96. — Zoega; p. 16 et 347).

Mais cette fois, nous avons la vie authentique du pieux anachorète, devenu un grand
évêque; car le papyrus de Turin, d'où elle est tirée, est contemporain de S* Cyrille et de
Dioscore et antérieur au schisme, ainsi que toute la bibliothèque sur papyrus du vonoe de
S* Jean Baptiste, et S* Aphou fut ordonné évêque par Théophile, oncle de S* Cyrille. Nous
trouverons dans notre document le récit très curieux de cette ordination et de ses causes et
nous aurons l'occasion de mieux connaître ainsi le caractère altier de Théophile et son pouvoir
despotique sur tous les évêchés d'Egypte. Le rôle de S* Aphou dans le changement d'opinion
et de conduite de Théophile à l'égard des origénistes et des anthropomorphistes est bien remar-
quable ; car cet événement eut les plus grandes conséquences historiques et amena les mal-
heurs de S* Jean Chrysostome. Dans la discussion entre Aphou et Théophile on remarquera
surtout ce qui a trait à l'eucharistie. L'argument a été, pour ainsi dire, retourné dans les
Vitae Patrum (voir le copte dans Zoega, p. 313 et le latin dans les Vitae Patrum, édition
Migne, p. 973).

Notre récit nous donne aussi un nouvel exemple de l'adjuration au seigneur pour empê-
cher les ordinations, adjuration dont S* Jérôme dans ses lettres, l'histoire Lausiaque, chap. XII,
etc. etc., nous avaient parlé également.

Nous reviendrons du reste ailleurs sur toutes ces questions. Aujourd'hui nous nous
bornerons à donner le texte de cette vie fort intéressante.

hêioc ua.nev. d.^>OTr neaid^topiTHC evirro nenicnonoe .vuitAxe

ttCOTTSCOTTOIPt n-OOOITT.

■M.mic*. iicvï oirev!ievVKfc.ioii ne eTpenp n.w.ee^e ÀmeniCROnoc eTOTTô.ô.Ê. ndà' epe neqp<\n
Aveu mi upcowe ne e«.q}OT5\ etaiotte on epoq on npame rx.e ne-ro'.M.a'OA.. ujopn Aven ne;\qujcone
Oô>. ^TrnoT&.x^h noenpw.Me ncwrn <\trco .«a.ïiictoc. n^ï çjwott on ïiTo.^T0vÇ_e ooïne oitav av&^hthc nnc-
nocToA.oc. £.qeui«\CTpecp7r a^e r^t«n. nets-Êioe neeAvnon. auiiicô. Tpeîs-nROTR a^e cv.qujcùcscn .Mô.irôwA.q.
eqcooivn ava^re ivottcoiv. nevï çcotoq on iiT^qcsucûcL» eTC'inÊcoR eopes.ï êttiê..............

ujTim Avni\x»<Mioc tÔ çjcotoq nqcwTAv. enTCvujeoeiuj AVTi^c^en. o_n TeKK?V.HCiA. a\.neAV!x.e. ô*.ttcù ne.\v.epe
A.^cv^ eoTT(onq ne uje>.Tqei eop^ï éneqM.&.. nequjoon' 'xe ne nTeïoe ujevïiTqcp^ei eT.\uiTojVA.o.

ô^to) neq<7,mo'OA\. ne nô.pô. iiTÉnoo^e eTq.v\.oouje n.m.AV.tSvT. n&.ï auii a.^ccnrtonq née noirujÊmp.
at(o on ueTTMe AVAvoq née noirujfoc. eTT^Avron nivq e.w.ô.Te née nçenpome iiAo^moc Ojtoe iitat-
toujow ne^q eÊoÀoiTii renponoiô. eTOtrcvCvÊ eÊo<V.2^e evirue».^ ènAvcveni ^vneirDC-Oeie eqTO oicotoq.
o_n Tenpco Jsv.e\i nevyiMTRTO gojottiv epoq owae (neq)ç_.M.OA\. çn tetwhtê ne>e AvneTujoon ç_n
OTTCRHnH eTÊe t.\ujh nnmqe eTT&.çjo avm.oq. hujooav. on o^o^oiwc neujiMrpoevïÉec epoq. eq-

vy^nujwne a^e on notroooTs- nqT.svevys'Av^j'ojvK. e^ooiye nctoo^r e(Tr)nô>.ÉiO>r éoTrooAv neujevpe ooïne
ujcorjcn ç^vOjrHq è.m.eTRôv^q ^;\ire«.e>.q. iiTê nneceene on êwh nceAvoone. ôvTtw nceeine ne^q on Teir-
TCvnpo nneTqnevOirOAVOT.
loading ...