Revue égyptologique — 3.1883

Page: 1
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1883/0017
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
REVUE ÉGrYPTOLOGIQUE

FONDÉE

sors IjA. direction de

MM. H. BRTJGSCH, F. CHABAS, EUG. REVILLOUT.

ERNEST LEROUX, ÉDITEUR

libraire de la société asiatique, de l'école des langues orientales vivantes etc. etc.

28, RUE BONAPARTE, 28, A PABIS.

IIP année. N° I. 1883.

La REVUE E G YPTOLOGIQUE paraît tous les trois mois par numéros de six feuilles au moins, avec
planches, fac-similé etc. — Aucun numéro ne se vend séparément.
Prix de l'abonnement annuel: Paris 30 fr. — Départements 31 fr. — Étranger 32 fr.

Sommaire : Association de Ptolémée Épiphane à la couronne et quelques autres associations royales. — Le tribunal égyptien de Thèbes.

— Récits de Dioscore, exilé à Gangres, sur le concile de Chalcédoine. — Les prêts de blé. — La vie du bienheureux
Aphou, évêque de Pemdje (Oxyrinque). — Le martyre de S1 Ignace. — Le papyrus Anastasi n° 6, transcrit et traduit
par M. Chabas. — Index du vocabulaire mythologique de M. Chabas. — Nouvelles acquisitions du Musée égyptien du
Louvre. — Nécrologie et nouvelles. — Nota. Sigles des divisions de la drachme lors de l'étalon d'argent en Egypte.

ASSOCIATION DE PTOLÉMÉE ÉPIPHANE

A LA COURONNE ET QUELQUES AUTRES ASSOCIATIONS ROYALES.

Le décret de Rosette insiste à cinq ou six reprises et d'une façon toute particulière sur
ce fait que Ptolémée Épiphane a reçu de son père même la couronne (r.upaha$ov~oc rqv ^accXeiav
Tuapa tou Tratpcç — xapaXr^tç (3aaiXetaç rrt: IlTOAsij.a'.ou .. . rjV 7capeXa(3ev -apa tou r.y-poç auxou, etc. etc.).
Le mot rcapa est toujours alors rendu, en démotique et en hiéroglyphes, par utoot ou, Jjjj^i de
la main de (son père). Le sens obvie paraît donc être que le jeune monarque avait été associé
à la couronne du vivant de son père — et c'est, en effet, ce qu'avait soutenu ST Martin l.
Letronne 2, au contraire, pensait qu'il fallait prendre rcapa dans son acception la plus vague
et dire simplement qu'il avait pris la couronne immédiatement après son père. Il croyait
également que les mots r.a.çnx\rt<b:q (SaciXeiaç vrçç IlToXe|jt.aiou tjv TcapeXa^ev rcapa tou racxpoç devaient
partout s'entendre du couronnement d'Epiphane, couronnement qui avait eu lieu le 17 Méchir
de l'an 9 de son propre règne, c'est-à-dire lors du décret de Rosette.

Il est vrai que cette conclusion paraissait contraire au texte formel de la version hiéro-
glyphique 3 indiquant que cette 'Ka.poikrfyiq avait eu lieu dans une autre tétraménie au mois

1 Nouvelles recherches sur répoque de la mort d'1 Alexandre, p. 87 à 89.

2 Letroxne, Inscriptions, t. II passim.

<=> n -<s>-

1 i AAAAAA

O I I I I ■

o o

S

/

1 1ûOllOI Mil

O

aa

nnn

WAWA

1 i i

: Puisque le 30 Mésore au jour de naissance du dieu bon.
loading ...