Revue égyptologique — 3.1883

Page: 161
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1883/0213
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Le poème de Pentaour.

161

LETTRE4 A M. E. REVILLOUT

sur les

CONTRATS GRECS DU LOUVRE PROVENANT DE FAIOUM.

par

Charles Wessely

(de vienne.)

Monsieur,

Ce fut dans l'hiver de l'an 1877 à 1878 que des paysans égyptiens découvrirent dans
les ruines de la très ancienne ville de Faioum (nommée dans l'antiquité Arsinoë, Croco-
dilopolis) une quantité de papyrus écrits dans des langues différentes. Ils furent alors portés
au Caire et vendus à diverses personnes. Une partie parvint ainsi à Berlin; achetée pour le
musée royal par le consul général M. Travers; une autre partie fut acquise par MM. Brugsch
et Rockers, mais la plus grande partie fut apportée à Vienne par M. Graf et sauvée pour
cette ville par un acte très généreux de son Altesse impériale l'archiduc Rainer.

Le Louvre possède aussi une très belle collection de papyrus et de parchemins prove-
nant de Faioum.

Au commencement, on n'avait pas égard à cette découverte; car les pièces, peu consi-
dérables; arrivées en Europe n'étaient que des moins intéressantes, et on n'avait pas l'occasion
de se faire une opinion par suite de la petitesse de ces fragments et de la difficulté de lire

1 L'omission du papyrus est évidemment une erreur du copiste ; il y avait deux phrases commençant
par bu-uafy-f : il a omis la première par inadvertance. (J. R.)

2 Muschenet, n'est cité que dans ce texte. Ce nom est peut-être dérivé du radical duo. Mischenet,
avec la forme phénicienne du féminin, signifierait : la seconde.

3 Kadesch, t£Hj3, ville importante de la Syrie, placée à la naissance de la vallée de l'Oronte. Quelques

noms de rémunération complète de ces peuples confédérés manquent ici : ainsi f ( .JL Tarteni,

® <r^> n f\ , _ /wwna i i1—

Dardanus (?) : J v\ yh-hu, p'^pn, Alep. Il y avait en tout 17 peuples.

4 Cette première lettre dont nous donnons la primeur aux lecteurs de la Revue forme le premier
chapitre des «Lettres à M. e. Revillout sur les papyrus grecs du Faioum» qui vont paraître en volume
à la librairie Leroux. (Note de la rédaction.)

21**
loading ...