Revue égyptologique — 3.1883

Page: 147
DOI issue: DOI article: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/revue_egyptologique1883/0187
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
Comptes du Sérapéum.

147

jusqu'à la fin du mois de Phaménoth Apollonius ne gagna plus que 130 drachmes, le 25,
juste le lendemain du jour où, d'après le papyrus C de Leyde, son frère Ptolémée lui avait
versé directement une somme de 1000 drachmes destinée à divers achats. Ce mandat fut
en partie rempli le 1er Pharmouthi, jour où Apollonius dépensa 700 drachmes tant en papyrus
qu'en artabes de blé.

Mais déjà dans cette même journée recommençait une période d'occupation lucrative,
la plus longue dont il soit mention dans ce document, période qui diffère de la précédente en
ce que le payement des salaires ne s'y faisait plus en général que de deux jours, l'un : c'est
ainsi que d'abord se suivent les dates du 2, du 4, et du 6. A la première, la somme reçue
n'est que de 170 drachmes, moins du double du prix moyen d'une journée de travail; mais
c'est que la journée du 1er Pharmouthi, consacrée en partie à l'accomplissement du mandat de
Ptolémée, ne pourrait être comptée entière dans le règlement avec quelque autre; le 4, en
revanche, la somme est de 240 drachmes; le 6, de deux cents drachmes, prix minimum de
deux journées de travail. Puis le payement d'une journée double figure par exception un
jour impair, le 7; mais comme c'est le dernier de cette série, il est probable qu'Apollonius
avait obtenu cette fois d'être en partie soldé d'avance.

Notons que ses occupations ne devaient pas l'écarter beaucoup du Sérapéum, car durant
cette période de louage de ses services, il avait pu, le 5 Pharmouthi, aller voir son frère
dans sa cellule et en recevoir directement un nouveau versement de 1180 drachmes.

Nous n'avons aucun renseignement sur les journées du 9, 10 et 11 Pharmouthi. Le 12,
Apollonius s'occupait pour son frère de la vente d'un othonion, et il en recevait 600 drachmes
par l'intermédiaire d'Armais; le 13 il achetait pour le même, d'une part une demi-artabe et
d'une autre part deux artabes de blé; le 15 et le 16, il gagnait, pour deux journées de tra-
vail, 200 drachmes. Depuis lors, chômage apparent d'un demi-mois : Apollonius ne gagne rien
jusqu'au 1er du mois de Pachons. Mais, vers la tin de Pharmouthi, nous le voyons encore
occupé comme mandataire de son frère. Le 25, il en avait reçu 400 drachmes par l'inter-
médiaire d'Armais. Les 27, 28 et 29, il achète pour lui du blé et acquitte une ancienne dette.
Enfin, le 1er de Pachons, date des papyrus n° 58 et n° 57 de la publication académique, il rend
à Ptolémée, d'un même coup, ses comptes pour tout l'ensemble de son mandat actuel, pour ces
trois périodes de recettes suivies de dépenses; et la balance une fois établie, il lui verse le
reliquat,

(La suite à un prochain numéro.)

NÉCKOLOGIE ET NOUVELLES,

Depuis notre dernier numéro nous avons le regret d'avoir à enregistrer la mort de notre cher ami
et collaborateur M. François Lenormant, de l'Institut, ainsi que de M. Richard Lepsius, l'éminent égypto-
logue de Berlin, et de M. Albert Ddmont, d'après la copie duquel nous publions dans ce fascicule même
le papyrus Sakkakini.

M. Maspero a été élu membre de l'Académie des Inscriptions. Un autre égyptologue s'était présenté
avant lui, mais il a retiré sa candidature, pour que celui qui doit représenter l'influence française en Egypte
loading ...