Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 22.1880

Page: 176
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1880_2/0192
License: Free access  - all rights reserved Use / Order

0.5
1 cm
facsimile
VELAZQUEZ

(sixième article1)

On peut fixer à l'année
1638 la date de l'exécution
du Christ en croix que Velaz-
quez peignit pour la sacristie
du couvent des religieuses de
San-Placido et qui fait au-
jourd'hui partie des collec-
tions du Prado (n° 1055).

Apporté à Paris en 1826,
en même temps que divers
autres tableaux appartenant
à la comtesse de Chinchon,
épouse du prince de la Paix,
le Christ en croix ne trouva
point acquéreur pour le prix
de vingt mille francs auquel il était évalué. Remporté en Espagne, 11
passa, en 1828, à la suite d'un legs, au duc de San-Fernando, qui l'of-
frit immédiatement au roi Ferdinand VII. Ce que raconte M. AV. Stirling
au sujet de cette peinture, qu'il suppose avoir été enlevée par le roi
Joseph ou par quelqu'un de nos généraux pendant la guerre de l'Indé-
pendance, est donc entièrement erroné. Assez de méfaits de ce genre
restent à notre charge, sans qu'on en grossisse encore à plaisir le
nombre.

La description donnée par M. Stirling pèche, en outre, par l'exacti-

1. Voir Gazette des Beaux-Arts, 2e période, t. XIX, p. 415, et t. XX, p. 229,
416, t. XXf, p. 4 22 et 525.

L.B'JUUURT. VÉ.LASOUE.Z. " t/.SQTÂlN,
loading ...