Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 22.1899

Page: 320
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1899_2/0337
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ANTOINE VAN D Y G K

ET L’EXPOSITION DE SES OEUVRES A ANVERS

a l’occasion du troisième centenaire de sa naissance
(deuxième et dernier article')

en que l'exposition ouverte à Anvers
ait nécessairement pour objectif la
glorification du peintre dont elle
aspire à grouper les œuvres, elle
aura, en outre, celle conséquence de
mettre en relief, de façon frappante,
les phases de son talent sous l’in-
lluence des causes multiples qui pré-
sident à sa marche ascendante.

Relever les pas d’un artiste de la
valeur de celui-ci n’est point chose
facile, et déjà les effets de l’exposition sous ce rapport se font
sentir. Des connaisseurs, M. Bredius en tète, signalent comme
productions de jeunesse de van Dyck deux portraits du musée d’An-
vers : un homme et une femme, catalogués sous lenom de Corneille
de Vos aux nos G00 et 601 du livret. De Vos n’est sans doute pour
rien dans ces deux morceaux, déjà de remarquable hardiesse, où
l’instinct coloriste l’emporte sur le savoir. Développées au contact
1. V. Gazette des Beaux-Arts, 3e pér., t. XXII, p. 226.
loading ...