Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 22.1899

Page: 462
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1899_2/0486
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE VASE BÀRBERINI AU LOUVRE

(premier article)

Il est une branche de l'art
oriental vers laquelle s’est por-
tée ardemment depuis quelques
années la curiosité des ama-
teurs, et dont 1 intérêt est consi-
dérable pour l’archéologue : je
veux parler des cuivres arabes
inscrutés d’or ou d’argent. Indé-
pendamment du beau caractère
qu'ils présentent, de l’éclat
somptueux qu’offre leur orne-
mentation due aux matières les plus précieuses, du style des lettres
arabes utilisées comme éléments décoratifs, de la noblesse ou de la
grâce des sujets de guerre et de vénerie que renferment les médail-
lons, quelques-uns de ces objets offrent un intérêt tout à fait rare
dans les monuments de l’art oriental : une inscription qui les date,
soit qu’ils portent une date bien précise, soit qu’ils portent un nom
de sultan et puissent être ainsi indirectement datés ; parfois l’artiste
lui-même n’a pu résister au désir d’y mettre son nom et son origine.
loading ...