La chronique des arts et de la curiosité — 1912

Page: 105
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1912/0115
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
N° 14. - 1912. BUREAUX : 106, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6e) 6 Avril.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix: de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
Départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie de
l'Union postale)......... 15 fr.

Le numéro : O fr. 25

PROPOS DU JOUR

^l^ïîjjgL y a depuis quelque temps en
■vâSKlSA France un mouvement très inté-
^WjNl^y ressant en faveur de l'art des jar-
dins. Les manifestations sont
multiples : des conférences nombreuses, des
articles de journaux et de revues, des livres
attestent ces préoccupations nouvelles. Au
prochain Salon de la Société Nationale, le
jardin situé devant l'une des entrées du
Grand-Palais sera transformé en jardin à la
française. Cette création d'une section spé-
ciale est une innovation significative, et elle
est particulièrement bien venue l'année où se
préparent des fêtes en l'honneur de Le Nôtre.

On avait un peu oublié un art qui a pour-
tant été glorieux dans notre pays. On se lais-
sait trop aisément aller, dans cet ordre
d'activité comme dans d'autres, à suivre des
méthodes qui étaient surtout imposées par
l'habitude. On perdait même de vue la signi-
fication de coutumes anciennes et déposi-
taires d'un art réfléchi. Les étrangers, si l'on
en juge par les études consacrées à ce sujet,
se rappelaient pourtant ce qu'ils nous de-
vaient en ce genre: ils ont toujours reconnu
le rôle joué par notre pays dans la décora-
tion des jardins ; ils ont toujours rendu hom-
mage à nos recherches et à nos inventions.

A mieux étudier cet art, à le considérer
dans son développement, on a mieux compris
chez nous, en ces derniers temps, comment il
se rattachait à l'ensemble de notre histoire
décorative. D'ingénieuses théories ont même
été récemment formulées sur « les jardins de
l'intelligence >v: S'il faut faire la part des excès
qu'entraîne généralement la construction des
systèmes, il reste que les beaux dessins de
jardins français expriment à leur manière
notre goût et qu'ils doivent eux aussi quelque

chose à ce sens de la mesure et de l'ordre
dont s'est inspiré, dans les époques les plus
heureuses, notre littérature et notre art. Tout
le monde s'accorde à souhaiter que le mouve-
ment auquel nous assistons soit l'indice d'un
renouveau et que soit remise en honneur une
tradition qui a pour elle un si long et si véné-
rable passé.

NOUVELLES

*** Par décret en date du 3 avril rendu
sur la proposition du ministre de l'Instruc-
tion publique et des Beaux-Arts, M. Bouwens
van der Boijen (Richard-Antoine-Herrmann),
architecte, a été nommé chevalier de la Lé-
gion d'honneur.

_*** La Société des Amis du Luxembourg
désirait vivement offrir au musée du Luxem-
bourg un tableau de M. Maurice Denis, La
Plage, qui a figuré à l'Exposition de Bruxel-
les et que l'on peut voir aujourd'hui à celle
de Rome. L'état actuel de son budget ne
lui permettant pas cette acquisition, elle a
pensé que l'ouverture d'une souscription en
vue d'offrir à l'Etat cette belle œuvre ne
manquerait pas d'être favorablement ac-
cueillie.

Tout souscripteur versant une somme d'au
moins 20 fr. deviendra de droit membre de
la Société pendant un an, et les premiers
d'entre ces souscripteurs recevront, à titre
gracieux, un exemplaire de l'eau-forte origi-
nale de M. Lepèro (Paysage à Gentilly) gravée
spécialement pour les Amis du Luxembourg.

**# Le gouverneur général de l'Algérievient
de désigner les titulaires des deux bourses
d'études destinées à des artistes de la métro-
pole qui doivent faire un séjour en Algérie,
le premier de deux ans, le second d'un an.
Ces deux artistes, cette année, sont des sta-
tuaires : le premier classé est M. Charles
Bigonet ; le second M. Gustave Hierholtz,
sculpteur animalier.
loading ...