La chronique des arts et de la curiosité — 1912

Page: 256
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1912/0266
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
256

LA CHRONIQUE DES ARTS

les grandes : loute la puissance lyrique d'un art
conscient, maître de ses moyens et s'aflirmant dans
une merveilleuse plénitude. Des céramiques de
M. Methey, fastueuses comme un rêve des Mille
et une Nuits, sont jointes à cet ensemble où rien
n'est indifférent.

Salon de « La. Section d'Or »
(Galerie La Boëtie)
Après s'être laissés séduire par toutes les subti-
lités do l'instinct et après avoir tenu en suspicion
tout ce qui s'interpose entre l'œil du peintre et la
vie, il devait arriver que les artistes tentassent
de se plier au joug d'une règle et de créer une pure
abstraction de langage des formes. D'aucuns ont
poussé leurs théories à l'extrême, réduisant en
formules géométriques toute vision picturale et,
dans leur désir d'une expression qui soit à la fois
plus châtiée, plus rude et plus complète, nous ont
donné des œuvres presque inintelligibles. Il ne
faudrait pas cependant que cela pût faire nier les
beaux dons picturaux d'artistes comme MM. Jean
Marchand, André Lhôte et Paul Véra, bien qu'il
soit loisible de préférer les recherches décoratives
de M. Tobeen, les nus de M. Dunoyer de Segonzac.
les paysages do M. Luc-Albert Moreau, et surtout
les portraits de Mlu Mario Laurencin, d'une sensi-
bilité exquise et d'une grâce suprême.

René Jean.

Académie des Beaux-Arts

Séance du 14 septembre
M. Gaslel, architecte, de retour d'Italie, où il
devait séjourner deux ans à la suite du concours
Ghaudesaigues, a été autorisé à toucher la seconde
annuité de 2.000 francs à laquelle il avait droit.

Séance du SI septembre
L'Académie a fixé au samedi 5 octobre la décla-
ration de vacance du fauteuil de Massenet, mem-
bre titulaire de la section de composition musicale,
décédé. La lecture des lettres des candidats aura
lieu le 12 octobre, leur classement le 19 octobre et
l'élection le 2G octobre.

Séance du 28 septembre
Prix. — L'Académie' décernera en 1913 le pÉÉ
Rossini, de la valeur de 3.000 francs, destiné à'JP
compenser l'auteur d'une composition de musique
lyrique ou religieuse. Le poème choisi pour être
adapté à cette composition musicale a pour titre :
La Leçon de vivre et pour auteur M-. Louis Tier-
celin. Le concours pour ce prix sera clos le
30 avril 1913.

Séance du 12 octobre

Candidatures. — Lecture a été donnée des lettres
par lesquelles MM. Gustave Charpentier, Georges
Hue, Charles Lefebvro, Henri Maréchal, André
Messager, Emile Pessard et Gabriel Pierné décla-
rent officiellement poser leur candidature au fau-
teuil de membre titulaire vacant dans la section
de composition musicale, par suite du décès de
M. Jules Massenet.

Concours Roux. — L'Académie a ensuite rendu
son jugement sur les divers concours pour les

prix Roux et a accordé les récompenses sui-
vantes :

Peinture : 1" prix, M. Bernard (élève de M. Ga-
briel Ferrier), 5.000 francs; 2° prix, M11" Ackoim
(élève de M. Humbert), 2.700 francs; 3S prix,
M. Barthélémy (élève de M. Cormon), 2.000 francs ;
4° prix, M. Roustan (élève de M. Cormon),
1.000 francs.

Sculpture: pas de premier prix ; 2* prix, M.
Viard (élève de M. Mercié), 3.000 francs; 3' prix,
M. Broquet (élève de MM. Thomas et Injalbert),
2.000 francs.

Architecture: 1" prix, M. Haffner (élève de M.
Laloux), 2.700 francs; 2* prix, M. Gastel (élève de
M. Bornier), 1.300 francs; 3* prix, M. Delaou
(élève de M. Laloux), 1.000 francs.

Gravure : 1" prix, M. Feltesse (élève de MM.
Waltner et Merson), 2."i00 francs ; 2° prix, M. Go-
dard (élève de MM. Waltner et Ferrier), 1.300
francs ; 3" prix, M. Manchon (élève de MM. Walt-
ner et Ferrier), 1.000 francs; 4" prix, M. Paulin
(élève do MM. Jacquet, Ferrier et R. Colin), 1.000
francs.

Miniature : pas de premier, deuxième, troisième
prix; 4« prix, M. Font (élève de M. Cormon), 340
francs.

Académie des Inscriptions

Séance du 27 septembre
Correspondance. — M. Seymour de Ricci an-
nonce qu'il a découvert à Saint-Pétersbourg : 1° au
Cabinet des médailles, un bronze autrefois attri-
bué à Cius en Bilhynie et qui est, en réalité,
l'effigie d'un prince galate inconnu, Bithorix; 2°dans
la collection de photographies du Musée des arts
décoratifs, une tenture de Beaune portant les ini-
tiales de Nicolas Rolin et de Guigone de Salins
qui ne paraît pas avoir encore été signalée.

Fouilles de Délos. — Dans son compte rendu
des fouilles de Délos, M. Homolle, directeur de-
l'Ecole française d'Athènes, signale' l'importante
découverte faite par M. Avegan d'une belle tête en
bronze plus grande que nature et appartenant à
l'art romain. Cotte tête est vivante, expressive,
énergique et fine tout à la fois, parfaite au point
ite vue technique, d'une magnifique patine et dont
.W^s yeux d'émail sont très beaux. Dans le quartier
'environnant le stade on a mis à jour une maison
contenant un autel tout orné de peintures. Dans le
déblaiement du vieux Serapeion on a trouvé une
inscription qui en raconte la fondation par un per-
sonnage venu d'Egypte auquel lo dieu avait ordon-
né de lui faire un temple à Délos dans un endroit dé-
signé par lui. L'Aphrodision, découvert à quelques
mètres delà, est reconnaissable par la présence d'ob-
jets désignés dans les inventaires. Le théâtre est
entièrement déblayé dedans et dehors. On a mis â
jour la cavea de la scène et les majestueux murs qui
la soutiennent tout autour, les grands escaliers,
les citernes colossales placées en arrière de la
scène; Jes constructions attenantes qui ont peut-
être appartenu aux artistes dionysiaques dont les-
corporations étaient très prospères. Ces construc-
tions sont vastes et destinées manifestement à une
corporation. La Palestre ett un bâtiment d'une
très belle construction et très solide. Il a, pour cette
raison, et aussi par sa situation auprès de l'anse de
Scardana, servi d'appui, de bastion tt de tête au,
loading ...