La chronique des arts et de la curiosité — 1913

Seite: 17
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1913/0027
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
N» 3. -1913. BUREAUX : 106, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6e) 18 Janvier.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

i.es abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie de
l'Union postale)......... 15 fr.

Le UTuméro : O fr. 25

PROPOS DU JOUR

WYfyUÊ^ a salle Barye au Louvre vient
«rlf heureusement compléter la série
fé5I»/^5^ rïes œuvres dont l'ensemble forme
la glorieuse histoire de la sculp-
ture française. Entre la salle Rude et la
salle Carpeaux, l'exposition nouvelle sera
pour les amateurs et pour les travailleurs un
précieux enseignement. Les admirateurs du
grand statuaire et tous les amis de l'art
auront, pour le donateur généreux et discret
à qui on la doit, une vive reconnaissance.

Cette donation s'est faite dans des condi-
tions qui méritent d'être retenues. Le collec-
tionneur qui avait assemblé une admirable
série d'épreuves, de modèles et de maquettes
de Barye, s'est dessaisi en faveur du Louvre
de quelques œuvres de première importance
qui, s'ajoutant à ce que le musée possédait,
permettent de constituer un ensemble remar-
quable. En donnant ce qu'il jugeait précieux
pour notre galerie nationale, l'admirateur de
Barye n'a posé aucune condition. Il n'a pas
demandé que les ouvrages cédés par lui fus-
sent à jamais groupés, et que rien ne pût les
distraire de leur splendide isolement; il n'a
pas indiqué qu'une salle devrait, être réservée
à sa donation exclusivement ; il n'a même
pas dit son nom.

La façon de donner vaut souvent autant
que ce que l'on donne. Quand il s'agit du
Louvre, il y a un intérêt de premier ordre à
ce que les acquisitions nouvelles se fassent
de manière à servir le musée plus encore que
la mémoire du donateur. Une collection pré-
cieuse a sans doute toujours sa place au
Louvre. Mais combien une donation est in-
telligente quand elle n'oblige pas à créer de
petites salles composites, quand elle n'impose
pas de conditions contraires à la classifica-

tion raisonnable du musée, quand elle permet
la répartition des œuvres suivant une mé-
thode scientifique ! Ce n'est pas la première
fois que parmi les amis du Louvre nous
avons l'occasion de remarquer cette clair-
voyance discrète, cette compréhension désin-
téressée de ce qui convient à notre grande
galerie. On ne saurait trop en faire l'éloge.

NOUVELLES

**# Par décrets du président de la Républi-
que en date du 11 janvier rendu sur la propo-
sition du ministre de l'Instruction publique
et des Beaux-Arts ont été nommés ou promus
dans l'ordre national de la Légion d'honneur :

A la dignité de grand-croix: M. Saint-
Saëns (Charles-Camille), membre de l'Insti-
tut, compositeur de musique;

A la dignité de grand-officier : M Roll
(Alfred-Philippe), membre de l'Institut, pré-
sident de la Société Nationale des Beaux-
Arts ;

Au grade de commandeur: MM. Poilpot
(Théophile-François-Henri), artiste peintre;
de Paul de Saint-Marceaux (Charles-René),
membre de l'Institut, sculpteur ;

Au grade d'officier : M. Hovelaque (Emile-
Lucien), inspecteur général de l'instruction
publique; MM. Chabas (Paul-Emile), Carrier-
Belleuse (Pierre-Gérard-Albert), peintres ; Le-
cocq (Charles-Alexandre), compositeur de mu-
sique ;

Au grade de chevalier : MM. Chevalier
(Ernest-Esprit-Jean), Martin (Jacques), pein-
tres ; Thoumy (Edmond-Robert), commis-
saire général de la Société des Artistes fran-
çais; Deshayes (Laurent-Emile), conserva-
teur du Musée d'Ennery ; Maçon (Gustave-
Auguste), conservateur adjoint du musée de
Chantilly; Jalicon (Cirgues-Paul), dit Paul
Paulin, sculpteur; Le Riche (Henri), graveur;
Bigot (Paul-Marie-Arsène), architecte, auteur
du plan de Rome antique; Loysel (René),
architecte ; Nicolas (Paul-Auguste-Célestin),
loading ...