La chronique des arts et de la curiosité — 1913

Page: 121
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1913/0131
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
N« 16. - 1913. BUREAUX : 106, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6«)

19 Avril.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

La abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Étranger (Etats faisant partie de
l'Union postale)......... 15 fr.

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
départements........... 12 fr.

Le aSTiaméro : O fr. 25

PROPOS DU JOUR

VflC-Ap» a ville de Lyon a pris une initia-
(Oî/xd t've décentralisatrice qui mérite
j^Jw/^j^\ de retenir l'attention. Elle orga-
sjKa£T*5 nise pour l'année 1914 une Expo-
sition internationale urbaine, à laquelle sera
jointe une exposition lyonnaise des industries
locales. Il nous est arrivé souvent ici de nous
élever contre les Expositions universelles
*< dont l'ère semble close » et qui deviennent
impossibles par l'étendue même du pro-
gramme qu'elles supposent. Les Expositions
provinciales nous paraissent, au contraire,
pouvoir rendre des services, surtout quand
elles ont, comme celle de Lyon, un objet pré-
cis et nettement délini.

Les organisateurs de l'Exposition de Lyon
•ont eu en effet l'heureuse idée de choisir
comme programme tout ce qui touche à la
vie collective, à l'organisation de la Cité mo-
derne. Les progrès de la science, les problè-
mes d'hygiène, les institutions de prévoyance,
l'organisation du travail, ont créé poul-
ies villes d'aujourd'hui des conditions nou-
velles, qui peuvent sans doute varier quelque
peu selon les régions, selon les races et les
climats, mais qui en leur essence sont par-
tout les mêmes. De la naissance à la mort, en
passant par l'école, l'atelier, l'hôpital, les
questions qui se posent sont bien identiques,
et la science de la vie est, comme toutes les
sciences, universelle.il était donc naturel que
l'Exposition fût internationale. Elle intéresse
les arts parce que, si une part considérable y
doit revenir à l'industrie,rien de ce qui touche
l'habitation, le mobilier, la forme des bâti-
ments ou des locaux,l'aménagement de l'école
et l'embellissement des villes ne peut se
régler sans que les artistes interviennent.
L'architecture, la peinture, la décoration ne

seraient que des jeux d'esprit si elles devaient
ne se manifester que dans des domaines ré-
servés et demeurer en dehors de l'existence
quotidienne. Elles doivent, au contraire, être
mêlées à notre vie, et c'est pourquoi lorsque
la ville de Lyon convie les nations à étudier
la cité moderne, les artistes ont leur rôle, ils
ont leur mission à remplir.

NOUVELLES

*** Par décrets en date du 12 avril rendus
sur la proposition du ministre de l'Instruc-
tion publique et des Beaux-Arts, M. Henry
Marcel, administrateur général de la Biblio-
thèque Nationale, a été nommé directeur des
Musées nationaux et de l'Ecole du Louvre, en
remplacement de M. Pujalet, ainsi que nous
l'avions annoncé, et M. Théophile Homolle,
directeur de l'Ecole d'Athènes, a été nommé
administrateur général de la Bibliothèque
Nationale.

*** Voici quelle est la composition du jury
de gravure et lithographie pour le Salon de
la Société des Artistes français.

Président : M. Abel Mignon ; vice-prési-
dents : MM. Laguillermie et Firmin Bouisset;
secrétaire : M. Mathieu ; membres : MM.
Crauck, Dautrey, Dété, Fouquet, Dorval,
Honer, Léandre, Lefort, Leleu, Pénat, Sulpis,
Vintraut, Boileau.

*** On sait que les gouvernements de
l'Afrique occidentale française et de l'Indo-
Chine ont fondé, sur l'initiative de la Société
des peintres coloniaux, deux prix destinés à
des artistes de la Société Nationale des
Beaux-Arts et des Artistes français. Ces prix
permettent à de jeunes peintres ou sculpteurs
de faire un séjour dans nos colonies. Sur l'ini-
tiative de M. Louis Dumoulin, le gouverneur
général, M. Picquié, a décidé qu'un prix nou-
veau serait fondé par le gouvernement gé-
néral.
loading ...