La chronique des arts et de la curiosité — 1914(1916)

Page: 26
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1914_1916/0042
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
26

LA CHRONIQUE DES ARTS

de la Légion d'honneur : MM. Ilya Lapina,
sujet russe, dessinateur et éditeur; Pablo
Gisais, sujet espagnol, violoncelliste.

*** Par décret du président de la Républi-
que en date du i3 janvier 1914, sont nommés
membres temporaires du Conseil des Musées
nationaux pour une durée de trois ans, à
dater du 1er janvierlOli: MM. Pierre Baudin,
sénateur (en remplacement de M. Raymond
Poincaré); Léon Bourgeois, sénateur; Louis
IDrthou, député (en remplacement de M. Ay-
nard, décédé); Georges Leygues, députe;
Jean Romieu, conseiller d’Etat ; Abel Com-
barieu, conseiller - maître à la Cour des
Comptes; Léon Bonnat, membre de l'Insti-
tut; Max. Collignon, membre de l’Institut,
professeur à l’Université de Paris; J. Coutan,
membre de l’Institut; Guillemet, artiste pein-
tre, membre du Conseil supérieur des Beaux-
Arts; Louis Gonse, écrivain d’art, membre du
Conseil supérieur des Beaux-Arts; Raymond
Kœchlin, président de la Société des Amis du
Louvre; Edmond de Rothschild, membre de
l’Institut.

*** Par arrêté du ministre de l’Instruction
publique et des Beaux-Arts en date du 19
janvier, M. P.-B.Gheusi, directeur du théâtre
national de l'Opéra-Comique, est nommé
membre du Conseil supérieur d’enseignement
du Conservatoire national de musique et de
déclamation (section des études musicales).

*** Par décision deM. Paul Jacquier, sous-
secrétaire d’Etat des Beaux-Arts, M. Charles
Plumet, architecte, a été nommé membre du
Conseil des bâtiments civils.

*** M. Paul Jacquier, sous-secrétaire d’Etat
des Beaux-Arts, vient d’acquérir au nom de
l’Etat la belle tapisserie de M. Manzana-Pis-
sarro, La Sainte Famille, qui appartient à la
série exposée actuellement au Musée des Arts
décoratifs.

*** La vente des terrains entourant le pa-
lais Farnèse, vente contre laquelle les élèves
do la villa Médicis venaient à leur tour
d’adresser une énergique protestation, n’aura
pas lieu. Une interpellation devait être laite
a ce sujet à la Chambre des députés par M.
Georges Leygues, ancien ministre des Beaux-
Arts. Préalablement à cette interpellation,
M. Leygues est allé s’en expliquer avec M.
Jacquier, sous-secrétaire d’Etat des Beaux-
Arts, et il lui a démontré péremptoirement
que l’opération serait aussi mauvaise pour
l’Ecole d’archéologie du palais Farnèse que
pour l’Académie de France à Rome ; qu’elle
entraînerait, sans compensation d’aucune
sorte, le, njorcellement, de! notre, domaine du
PinçiQ.,.ci>. en fin, qu’au, point ,dé 'vue financier,
elle, présenterait Beaucoup, plus, d'inconvé-
nients, que, d’avantages. Rayant ces justes ob-
servations, M. .Jacquièx, convaincu, a annoncé
à Mi Leygues qujl renonçait .au' dépôt du
projet dé. foi)concernant.Ia.Frajicfi dans cette
affaire.

***'Ré1 servie# d'architecture du- Louvre
vient dé'cëder au Musée Gànm va iepplusie.ui's

aigles et couronnes impériales en bronze doré-
provenant de l’ancien palais des Tuileries.

*** Le jury du concours de l’affiche du Sa-
lon de la Société Nationale des Beaux-Arts a
rendu son jugement. MM. Albert Martine,
Silice, Oppenauer et Carot reçoivent chacun
une prime ; leurs projets seront, en outre,
exposés au Salon. Mais le projet classé pre-
mier, ne donnant pas entière satisfaction, ne
sera pas exécuté.

*** Le 10 janvier ont été inaugurés au Pa-
lais de Justice de Besançon un buste de l’an-
cien bâtonnier du barreau de Paris Eugène
Pouillet, œuvre du sculpteur Georges Gardet,
et des peintures décoratives dues au pinceau
de l'artiste franc-comtois Isembart.

*** M. Fleury, agent-voyer de la Loire-
Inférieure, a déposé au Musée arcliéologique-
Dobrée, à Nantes, un certain nombre d’objets-
trouvéspar le service vicinal au Pont-Loney,
dans le marais de Goulaine. Ils consistent en un
fer de lance et des monnaies gauloises en étain
qui paraissent appartenir à l’époque de la
Tène. Une épée, découverte dans les mêmes,
conditions, suscite une vive controverse,
certains archéologues l’attribuant à la même
civilisation, certains autres, comme M. de
Berthon, y voyant une arme du xvie siècle.

**>;: Une curieuse découverte vient d’être-
faite dans l’arrondissement de La Béole. Des
ouvriers occupés à la réfection du mur du
jardin d’un presbytère ont mis au jour trois
rangées de cercueils en pierre brute remon-
tant au xiic ou au xiu« siècle.

*** M. Alfred de Pass a fait don au Musée
Britannique de Londres d’un album contenant
quarante-huit dessins de Jacques Callot, exé-
cutés au cours d’un voyage dans la Méditer-
ranée en 1620, à l’époque où il était au ser-
vice de Gosmo II, grand-duc de Toscane.
Douze de ces feuilles sont des aquarelles; les
autres sont des dessins à la plume, au fusain
ou à la sanguine.

*** Un comité de dames roumaines vient
d’offrir, pour le jour de l’an orthodoxe, au
roi Charles Ier de Roumanie, une médaille
commémorative de la paix de Bucarest qui a
mis fin à la seconde guerre des Balkans.
L’œuvre est due à notre compatriote le gra-
veur en médailles Henry Nocq.

PETITES EXPOSITIONS

Expositions Manzana-Pissarro et Giraluon
(Arts décoratifs)

Lcs. ceûvi’ea.de AL Maezaria-Pissarro que nous
avions vues aux.Indépendants ou chez .M. Iféb'rard
pouvaient .dotfacr. l’Idée dë. fedri talént-, mais
ni>n pas de-& variété de-scs effértïr. Partout;
sans doute, sa vision reste la : partout;

aprèsi Gauguin; il nous' transporte' en dhndé-
■torimnés pays-exotiques : • sous .do < grands arbres;
auprès, des larges feuilles; clés ; bananiers, da$
femmes, enturbaunées, aux. pagues. éclatants,
balancent par dlndolenfes, attitudes .l’ondulation
loading ...