Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 21.1866

Page: 391
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1866_2/0406
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
TESTAMENT DE JACQUES PALMA1

DIT PALMA VECCHIO

TRADUIT DU LATIN PAR RENÉ DE MAS-LATRIE

achant combien le terme de la vie humaine est

incertain, etc. En conséquence, moi Jacques

Palma, fils de feu Antoine, de la paroisse de San
Basso, par la grâce de Dieu, sain d’esprit et d’in-
telligence, quoique très-malade de corps, crai-
gnant les dangers du siècle, j’ai fait appeler près
de moi un prêtre, Louis Noël, curé de l’église des
SS. Ubalde et Agathe de Venise, notaire, et je l’ai prié d’écrire mon
testament et de le compléter après ma mort, en y ajoutant les clauses
ordinaires.

En premier lieu, recommandant mon âme au Tout-Puissant, j’insti-
tue et veux pour mes fîdéi-commissaires et exécuteurs testamentaires ,
ser 2 Marc de Bajeto, marchand de vins; ser Jean Frutarolo 3 delà
paroisse de San Angelo, et ser Fan tin de Girardo, teinturier, qui exécu-
teront d’accord, ou de l’avis de la majorité, tout ce que j’aurai ordonné
ci-dessous et donneront ce que j’aurai prescrit de donner.

Item, je veux que quand ma mort sera arrivée, on enterre mon corps
dans les caveaux de l'Ecole4 du Saint-Esprit, à Saint-Grégoire, confrérie
à laquelle j’appartiens, avec les solennités et les frais que détermineront
mes exécuteurs testamentaires.

Item, je veux que pour le rachat de mon âme des messes soient
célébrées en l’honneur de la vierge Marie et de saint Grégoire avec les

\. Jacques Palma, dont nous donnons ci-dessus le testament traduit en français,
naquit à Serinalta, près Bergame, en J480. Sa vie entière d’artiste s’écoula à Venise,
où il mourut en -1548. Il fut surnommé II Vecchio, à cause de son petit-fils, qui fut
aussi un peintre célèbre.

2. Ser, équivalent de messire, monsieur, etc.

3. Frutarolo signifie peut-être fruitier dans ce cas; mais nous préférons y voir un
nom propre.

4. Les Écoles, à Venise, étaient les confréries des différents arts et métiers.
loading ...