Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 21.1866

Page: 576
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1866_2/0594
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UN RECUEIL

D E

COSTUMES HISTORIQUES

PAR MM. LEUHEVALLIER-CHE VIGNARD ET GEORGES DUPLESSIS.


S’il était permis à Lacas de Leyde,
gravant la Conversion cle saint Paul,
de représenter son héros au milieu de
soldats portant des casques follement
empanachés et des bottes à revers;
s’il a pu donner à ses cavaliers des
selles munies d’étriers et d’arçons re-
levés, et mettre sur les épaules d’un
de ses personnages un tambour, nul
artiste de nos jours n’oserait prendre
de semblables licences. Tous nous
sommes plus ou moins archéologues
et nous voulons que le peintre observe
les concordances du costume histori-
que aussi bien que les lois de la per-
spective aérienne si méconnue au
xve siècle.

Il n’est plus personne qui ne sache
que les bottes et les bottines, néces-
saires sous un climat froid et humide, ne furent jamais portées dans
les pays méridionaux ; que l’usage des étriers ne remonte pas au delà
de l’époque byzantine, et que le tambour ne régla jamais la marche des
Grecs et des Romains. Qui, en plein xixe siècle, à l’exemple d’Albert
loading ...