Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 21.1866

Page: 331
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1866_2/0345
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
GRAMMAIRE

DES ARTS DU DESSIN

ARCHITECTURE, SCULPTURE, PEINTURE

ANNEXE AU LIVRE TROISIÈME.

GRAVURE.

I.

A LA PEINTURE SE RATTACHE LA GRAVURE,

QUI EST L’ART DE RETRACER EN CREUX SUR LE MÉTAL,

OU EN RELIEF SUR LE BOIS,

UN DESSIN DONT ON PEUT TIRER DES EMPREINTES.

Graver, c’est dessiner par incision dans un
corps dur, pierre, bois ou métal; comme nous
l’avons dit au chapitre consacré à la glyptique,
ce genre de dessin est de toute ancienneté, puis-
qu’on en trouve tant d’exemples dans les hiéro-
glyphes égyptiens, sans parler des cachets que
les citoyens de Babylone portaient avec eux, et
de l’anneau d’Ulysse sur lequel était gravé un dauphin. Il suffit, au
surplus, de jeter les yeux sur une monnaie antique pour y voir un type
en relief produit par une gravure en creux, et une aire en creux pro-
duite par une gravure en relief. Ce n’est donc pas l’art de graver qui est
une invention moderne ; c’est uniquement l’art de tirer des impressions
sur papier d’une gravure en bois ou en métal. En d’autres termes, c’est
le mariage de la gravure avec la presse.

Gomme il y a deux genres de gravure bien distincts, la gravure en
relief et la gravure en creux, il y a aussi deux sortes d’impressions. La
loading ...