Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 21.1880

Page: 323
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1880_1/0340
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
POUR QUt FUT PEINT

LE PORTRAIT D’ÉRASME

PAR HANS HOLBEIN

DU MUSÉE nu LOUVRE

Il n’est peut-être pas impossible de ré-
pondre, à l’aide d’un document de la propre
main d’Érasme1, à cette question, que les
critiques d’art se sont depuis longtemps
posée.

Le texte de ce document occupe le verso
d’un feuillet au recto duquel est l’inventaire
des diverses sommes, en argent monnayé,
possédées, au 9 avril 1534, par le grand hu-
maniste, qui songeait alors à quitter Fri-
bourg, où il s’était retiré après son départ
de Bâle en 1529, et à se rendre dans son
pays natal pour y finir ses jours, ie traduis cette curieuse énumération :

INVENTAIRE DE L’ARGENT QUE JE CONSERVE A PART MOI.

« Dans un suc clc toile de chancre, 800 ccus au soleil ou à la cou-
ronne, et 50 doubles coronats •

t ■ Deux pages in-fol. sur papier, portant, comme filigrane, l'emblème héraldique
de Bâle. Cotto pièce, qui provient de la vente d’autographes dirigée par M. Étienne
Charavav le 12 juillet 1878, n” 53, fait aujourd’hui partie rie ma collection.
loading ...