Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 21.1880

Page: 168
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1880_1/0178
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UN SCULPTEUR PROVINCIAL

PIERRE VANEAU

ET

LE MONUMENT DE JEAN SOBIESKl

I

l y a quelque temps, en faisant une excur-
sion artistique dans le Velay et l’Auvergne,
j’eus la Donne fortune de trouver sur ma
route une partie de l’œuvre considérable
d’un sculpteur du xvne siècle, complète-
ment inconnu hors de cette région, et qui
a nom Pierre Vaneau. Je rencontrai un peu
partout, dans les châteaux et les églises,
au Puy, à Brioude, à Saint-Bonnet-le-
Château, à Pradelles, à Brassac, des tra-
vaux de sculpture sur bois très importants, exécutés par lui, ou qui
lui sont attribués : chaires à prêcher, retables, devants d’autel, buf-
fets d’orgues, bas-reliefs, statues, etc. Mais, parmi tout cela, quelques
pièces particulièrement remarquables, provenant, me dit-on, d’un
projet pour un tombeau de Jean III Sobieski, frappèrent vivement mon
attention. En dehors de leur valeur artistique intrinsèque, elles pré-
sentaient un intérêt historique qui ne pouvait me laisser indifférent.
Comment et à la suite de quelles circonstances singulières un artiste
provincial, si inconnu qu’il n’en a jamais été fait mention dans aucun
dictionnaire biographique d’artistes, dont le nom, lorsque j en ai
parlé pour la première fois aux critiques les plus versés dans l’histoire
loading ...