Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 3. Pér. 22.1899

Seite: 369
DOI Heft: DOI Artikel: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1899_2/0389
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile

A TRAVERS LA SOUABE

STUTTGART — ULM — BLAUBEUREN — SIGMARINGEN

NOTES D’ART ET D’ARCHÉOLOGIE

(deuxième article1)

En réalité, Tunique monument
d’Ulm, c’est la cathédrale. Il est vrai
qu’elle offre d’amples jouissances aux
amis du beau.

En tant que construction, ce sanc-
tuaire, malgré ses dimensions colos-
sales, ne me dit rien de particulier et
je me bornerai à renvoyer le lecteur
à l’appréciation que mon ami Alfred Darcel en a publiée en 18622.
Aussi bien, à mes yeux, architectes comme archéologues font-ils
trop bon marché aujourd’hui du choix de l’appareil, de la patine
et de mille autres particularités qui donnent à un édifice son carac-
tère et sa couleur. Il leur suffit que le plan soit irréprochable. Or,
ici, l’appareil est loin de briller, je ne dirai point par la richesse,
mais même par la décence : bon nombre de contreforts se com-
posent de briques seulement. Quelle différence avec les superbes
pierres de taille des cathédrales de Strasbourg, de Bâle, de Fribourg-

1. V. Gazette des Beaux-Arts, 3e pér., t. XXII, p. 293.

2. Excursion artistique en Allemagne, p. 142 et suiv.

XXII. — 3' PÉRIODE


47
loading ...