Langlès, Louis Mathieu
Monuments anciens et modernes de l'Hindoustan décrits sous le double rapport archeologique et pittoresque: et précédés d'une notice géographique, d'une notice historique, et d'un discours sur la religion, la législation et les moeurs des Hindous (Band 1) — Paris, 1821

Page: 105
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/langles1821bd1/0151
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DE L'HINDOUSTAN. i05
benjoin, l'arak, le bois de Trincomalé, etc., qu'ils tirent de la côte de
Malabar et de l'Ile de Ceylan. Ils reçoivent en échange du fer, du camphre,
de la soie écrue et travaillée, des ancres, des armes à feu. Leurs ports les
plus commerçans sont, Trankébar, où les Hollandois possèdent une fac-
torerie et les Danois une factorerie et une mission depuis 1706, Néga-
patnam, Carical et Dèvi-Cota. Je ne parle pas ici de la ville même de
Tanjaour, sur les monuments de laquelle j'ai donné des détails fort étendus
accompagnés de gravures, dans le second volume de cet ouvrage, je me
contenterai d'observer qu'on y a compté autrefois cinq cent mille habi-
tants réduits à trois cent mille sous le nabâb d'Arcate ; il n'y en avoit pas
plus de cent mille quand Haïder1 s'en empara, et ce nombre est encore réduit
au moment où j'écris. ^

§ II. Karnatic central.

Le bras septentrional du Kâvêrî, qui prend alors le nom de Koleroune et
baigne les murailles de la ville de Dêvi-Cote (11 deg. 25min.J, sépare le Kar-
natic méridional du Karnatic central ; celui-ci se mesure ordinairement des
bords de la rivière que nous venons de nommer jusqu'à ceux du Palâr (par
il deg. 36 min ), et il renferme l'extrémité septentrionale du Tritchinapaly,
les districts deVolconda, Palamcota, Djindjy, Wandéwach, Vélour, d'Arcate,
Tchinglepét, et même une partie du Tchanderguiri qui n'est plus que la capitale
d'un district de ce nom, dépendant de la Présidence de Madras, à vingt-quatre
lieues O.N. O. de cette capitale (par i3 deg. 3omin. delatit.). C'étoitautrefois
la capitale du vaste royaume de Narsingha \ La citadelle est bâtie sur un ro-
cher d'une hauteur extraordinaire dont la base est entourée d'une ville très
bien fortifiée.

Le chef-lieu de nos établissements dans l'Inde, Pondichéry, [Poudou-
Chëhéry, nouvelle ville) dont le nom nous rappelle des souvenirs si péni-
bles, est à sept lieues nord-est de Coudelor (latitude 11 degrés 5y minutes).
Cette ville doit son origine à un village ainsi nommé, que la Compagnie

tent le nom de Tchandgueri ou Tchanderguiri,
deux corruptions de Tchandra-guiri, comme je
l'ai remarqué pages 46 et 69.

(1) Heyne's Tracts, etc pag. 72.

(2) Voyez ci-dessus pages 39, 46, 54, 66, 68,
il y a plusieurs places dans la Presqu'île qui por-

i.
loading ...