Langlès, Louis Mathieu
Monuments anciens et modernes de l'Hindoustan décrits sous le double rapport archeologique et pittoresque: et précédés d'une notice géographique, d'une notice historique, et d'un discours sur la religion, la législation et les moeurs des Hindous (Band 1) — Paris, 1821

Page: 118
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/langles1821bd1/0165
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
n8 NOTICE GEOGRAPHIQUE

attaqua ces petits princes, en soumit quelques uns, et poussa ses conquêtes
jusqu'au 18e degré de latitude. Ses successeurs poursuivirent le même plan,
et Aureng-Zeyl), ayant envahi jusqu'au i5c degré, se vit maitre dans la Pres-
qu'île d'un territoire qui rapportoit 32 millions de livres sterling, et qu'il
divisa en six soubah ou gouvernements, savoir : le Beydjàpour, le Haïder-
Abâd, le Beyder ou Kalbergah, l'Aureng-âbâd, Ahmed-nagar et le Rhandeych,
auxquels je joindrai la province sauvage de Gandouana et l'Oriça qui faisoit
partie, à la vérité, de l'empire rnoghol, et avoit même été séparé du Ben-
gale sous le rapport administratif avant le règne d'Aureng - Zeyb. Cette
province maritime est bien certainement comprise dans le Dekhan, comme
on va le voir par sa position géographique, quoique M. Rennell ait dit
(page cxn ) que ce dernier territoire est situé entre l'Hindoustân propre, le
Karnatic et l'Oriça, c'est-à-dire qu'il renferme la partie occidentale du
Bérâr, le Golconde, le Viziapour, l'Ahmed-nagar et le Khandeych.

§ I. L'Oriça (Outcala ou Odra-Dêchà),

Que M. Walter Hamilton aussi désigne comme une province du Dekhan,
s'étend, en effet, depuis le Godâvêrl jusqu'à Mednî-pour ou Midna-pour, de-
puis le 16e ou 17e degré de latitude jusqu'au-delà du 23e degré, et depuis la mer
jusqu'à Samal-pour. M. Danville observe avec raison qu'on donne le nom
d'Oriça à la portion de la côte orientale qui s'étend depuis Moutapily (par 16
degrés 20 minutes de latitude), où elle perd le nom de Coromandel, jusqu'à
l'entrée du Gange1 (par 21 degrés 3o minutes) (voyez ci-dessus page o,3).
M. Ormes qui distingue le Serkâr de Cicacole de l'Oriça, ne mesure" cette
-province que du voisinage de Gandjem qui termine le Cicacole au nord (par
19 degrés 23 minutes jusqu'au 21e degré 36 minutes) à l'embouchure de la
rivière de Pipley, en face de l'île de Sagore. Le lit de cette rivière à la distance
de 4° milles ( i3 lieues) de son embouchure, et une ligne supposée être
tracée 20 milles ( 7 lieues ) plus loin à l'ouest jusqu'au pied des montagnes

(1) History of the military transact. tom. II, of the Hindoostan, tom. II, pag. 129. — Ra-
p. 27. Voyez aussi M. Colebrooke Jsiatic Re- musio, Fiaggi, tom. III, pag. 392 recto.
searches, tom. VII, p. 225. — Pennant's View
loading ...