La chronique des arts et de la curiosité — 1909

Page: 214
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1909/0224
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
214

LA CHRONIQUE DES ARTS

20 juillet 1909, M. Paul Colin, inspecteur gé-
néral honoraire de l’enseignement du dessin,
membre de la Commission de perfectionne-
ment de la Manufacture nationale des Gobe-
lins, a été nommé membre du Conseil supé-
rieur des Beaux-Arts.

*** La Société des Amis du Louvre vient
d’acquérir, pour offrir au musée, un petit
portrait français de la fin du xve siècle, re-
présentant un enfant vêtu de blanc, les mains
jointes.

Ils ont réussi en même temps à y faire en-
trer le beau bureau de Boulle, des Archives
Nationales, dont le directeur, M. Dejean, a
bien voulu se dessaisir moyennant le don
d’une copie. Cette copie, la Société en a fait
les frais et le meuble se trouve dès mainte-
nant placédans lasalledumobilier LouisXIV,
en face du bureau de Colbert, dont il est la
contre partie.

*** Un nouvel acte de vandalisme a été
commis au Louvre samedi dernier par un
fou, qui a éraflé avec un couteau la toile des
frères Le Nain, Le Reniement de saint Pierre.

*** On vient de placer à la Bibliothèque
Nationale, dans le vestibule qui fait face à la
cour d’honneur et à la porte de la rue de Ri-
chelieu, le buste en marbre de M. Léopold De-
lisle, par le statuaire Octobre.

*** L’exposition au musée d’Ennery des
nouvelles collections d’Antinoë, rapportées
par M. Gayet, fermera pendant le mois d’août
et sera de nouveau ouverte du '1er au 30 sep-
tembre.

*** Un vol assez important a été commis
au Petit-Palais la semaine dernière. Dans la
vitrine des antiquités romaines de la collec-
tion Dutuif, on a dérobé sept pièces de mon-
naie en or, deux petits colliers, deux paires
de boucles d’oreilles, trois bracelets, deux
bagues mérovingiennes, et une petite oie,
également en or.

*** Par décret en date du 23 juin, sont attri-
bués à l’Etat, par suite de la loi de Séparation,
les anciens documents d’archives ayant ap-
partenu à l’évêché et au grand séminaire de
Nîmes, et aux fabriques de la cathédrale de
Nîmes, des églises de Saint-Gilles (Gard) et
d’Uzès (église de Saint-Théodorit).

*** L’arrestation d’une bande de malfai-
teurs et de receleurs dont le chef, Emile De-
launay, s’est suicidé, a fait découvrir la
plupart des œuvres d’art récemment dérobées
à la cathédrale de Limoges et au musée
de Guéret (1) ainsi que six plaques de la
châsse de saint Vaury et trois fragments de
la châsse de saint Pardoux, dérobés à
l’église de Saint-Yaury (Creuse) en novembre
dernier.

*** Les fouilles entreprises sur l’emplace-
ment d’Alésia, par la Société des Sciences his-

toriques de Semur, et reprises depuis le mois
d’avril dernier sous la direction de M.Pernet,
ont déjà donné d’importants résultats.

De nouveaux murs ont été découverts sur
le pourtour du théâtre gallo-romain. Puis
quatre nouveaux puits ont été fouillés et ont
fourni une riche moisson de documents, dont
les plus importants sont une série de vases :
d’abord deux chaudrons de bronze, dorés à
l’intérieur et à l’extérieur, et munis d’une dé-
coration simple et primitive ; puis huit vases
de métal argenté, dont un, de forme circu-
laire, est à bord godronné, et un autre, de
forme ovale, présente, dessiné en son milieu,
un poisson dont les contours ont été frappés
au burin. La trouvaille comportait encore
deux clocheltesde bronze. La richesse de ces
objets doit les faire considérer comme des
vases rituels ayant servi au cultede certaines
divinités d’Alésia. Si l’on remarque, d’autre
part, que la trouvaille n’était accompagnée
que de monnaies gauloises, sans aucune mon-
naie romaine, on est en droit de penser qu’il
s’agit là de produits de cette industrie gauloise
du bronze dont nous parle Pline et dont Àlé-
sia aurait été, au dire de cet auteur, un des
cent es principaux.

*** Cette semaine s’est tenu à Beauvais le
cinquième Congrès préhistorique de France.

*** Un cimetière gallo-romain vient d’être
découvert à Champigny, dans une propriété
particulière, rue de ia Croix, voisine du
Théâtre de la Nature. Onze tombes ont été
mises à jour, les unes en pierre du pays, les
autres en plâtre. Elles contenaient toutes des
ossements bien conservés, et l’on a trouvé
dans l’une d’elles un sabre d’une forme re-
marquable.

Ce cimetière gallo-romain semble avoir une
grande étendue. 11 se continue sous le sol du
Théâtre de la Nature.

*** Un acte de vandalisme a été commis à
Arras, .sur la statue de l’ancien maire de
cette ville, Legrelle : la face a été complète-
ment défigurée par des mutilations.

*** Notre éminent collaborateur, M. Henri
Hymans, conservateur en chef de la Biblio-
thèque royale de Bruxelles, vient de prendre
sa retraite, au grand regret de tous ceux dont,
par la cordialité de son accueil et sa bien-
veillance, il avait conquis les sympathies. Il
a élé remplacé dans ses fonctions par le
R. P. van den Gheyn, conservateur du dé-
partement des manuscrits.

*** On annonce également la retraite <111
savant directeur du Musée de La Haye, M. A.
Bredius. Il sera lemplacé à la tête du Mau-
ritshuis par son adjoint, M. Martin.

*** A Vienne, M. Friedrich Dornhœffer,
conservateur du Cabinet des estampes à la
Bibliothèque impériale, a été nommé direc-
teur de la Galerie d’art moderne.

(1) Y. Chronique des Arts du 30 mai 1908, p. 214,
et du lor mai 1909, p. 142.

I X I
loading ...