La chronique des arts et de la curiosité — 1909

Page: q
DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1909/0349
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
ET DE LA CURIOSITE

291

Jean-de-Dieu de Paris, chevalier de la Légion-
d’honneur, est décédé à l’âge de cinquante-huit ans.

Nous apprenons la mort d'un numismate et ar-
chéologue distingué, M. Henry de Morgan, dé-
cédé au château d'Orbicnas (Rhône), à l'âge de
cinquante-six ans. M. Henry de Morgan, qui était
le frère du délégué général en Perse, s'était fait
connaître par ses belles recherches sur Igs temps
préhistoriques et mérovingiens et par ses travaux
sur les antiquités cypriotes et celles de la Haute-
Egypte.

Une personnalité originale du monde de la cu-
riosité vient de disparaître : M11" Alexandrine
Grandjean, décédée samedi dernier, 27 novembre,
en son hôtel à Paris, dans sa quatre-vingt-qua-
trième année. Fille d’un ancien marchand de
curiosité et expert, et élevée dans le milieu du
monde des experts et des amateurs, elle prit de
bonne heure le goût et la science des objets d'art
et augmenta les riches collections laissées par son
père. Elle avait notamment recueilli une admirable
collection de porcelaines de Sèvres, qui figura à
plusieurs expositions, entre autres au Petit-Palais
en 1900, et possédait également une remarquable
série de Palissy, des émaux limousins, des
ivoires, etc. N""1-
un certain n E
l’État et de ÎE-

~ _> -11 ~

CO


M. Henri =_

classe des B cm "
gique, est mc^-V

l’âge de soixi^

— nî

— §

—— O)

— | i «

— O

m

On annonc<E cd
J. Chestret <E
l)olge de nuuE-

l'Académie d(E ^

— 00

Le peintre \=:
décédé le 21 iz
1855 à S ta van -
de Copenliagirx
des Beaux-Ar
se forma enst
en Lalie. Il c
Daphni.s' et C
une sapinière
Chapelier de

CO

6

O

c

O

I- O

>

CD

~ co

= LO

I O

o3

— -v

n en

ü

c\i

œ

ü

>

CD

(3

MOUVEMENT LES ARTS

Collections Félix Doistau

DEUXIÈME VENTE

Vente d’objets d’art et de haute curiosité, ta-
bleaux anciens, faite à l’Hôtel Drouot, salle 6, les
22, 23, 24 et 25 novembre, par M*’ Lair-Dubreuil
et Ed. Fournier, MM. Haro et Mannheim.

Tableaux anciens. —- 3. Glouet. Portrait pré-
sumé de Charles de la Rochefoucauld, comte de
Randan : 9.000. — G. Corneille de Lyon. Portrait
de jeune femme : 6.050. — Cranach. Portrait de
Weicker Reys : 12.300.

12. ÉcoLe allemande. Portrait d'homme : 5.500.

22. École flamande. Volet de triptyque : 4.100.
— 23. École flamande. Volet de triptyque : 3.200.

53. Holbein. Portrait d’Erasme : 24.300. — 55.
Mostaert. Marguerite d’Autriche, fille de l’empe-
reur Maximilien et de Marie de Bourgogne, femme
de Philibert duc de Savoie : 10.000.

Objets variés. — 70. Écrin en cuir gravé par-
tiellement doré, à entrelacs et fleurettes, xvii* siè-
cle : 1.020.

96. Parement de poignet de fauconnier on bro-
derie de soie et d’argent, scène de chasse. Espagne,
xvii' siècle : 1.155.

Antiques. — 106. Tête de personnage en granit,
t-^vail antique égyptien : 4.300.— 107. Tête d’ado-
nt, en granit, travail antique égyptien: 4.150.
9. Tête de personnage en pierre noire, travail

B (tien : 1.625.

■aux. — 113. Christ provenant d’une croix en
e champlevé et émaillé. Limoges, xm8 siècle:
— 116. Châsse en forme de maison, en
e champlevé et émaillé, angelots sur fond
clair chargé de rinceaux. Limoges, xm" siè-
2.800.— 119. Plaque en cuivre champlevé et
lié, le Christ en croix en cuivre repoussé et
: la Vierge, saint Jean et deux angelots, sur
bleu. Limoges, xm8 siècle : 1.120.

. Coffret en cuivre gravé et doré à quadrillés,
æs en cuivre champlevé et émaillé, à person-
>, animaux et rinceaux. Limoges, xiv* siècle :

. — 123. Deux chandeliers en cuivre champ-
et émaillé, à rinceaux et basilics. Limoges,
sièele : 2.800. — 125. Navette à encens en
| e champlevé et émaillé, angelots et basilics,
ges, xiv8 siècle : 2.100.

Mires. — 131. Groupe : la Vierge debout, por-
l'Enfant Jésus, xiv» siècle : 1.100. —141. Bas-
à bacchanale. Travail flamand du xvne siè-
| ttr. à van Obstal : 1 700.

oux, objets de vitrine.— 143. Applique ronde,
mil translucide sur argent. Abbé assis sous
| rcade. Italie, xiv» siècle : 2.400.— 158. Bague
||t, émaillé, pierre de couleur et cariatides :
1 siècle : 1.420.

| . Bijou de corsage en or émaillé, perles, éme-
I s et pierres de couleur, camée-agate. xviesiè-
| 1.400. — 165. Bague or émaillé, à pierreries,
■iècle : 2.600. — 169. Bague or émaillé blanc,
iges et mascarons. xvi* siècle : 13.100.

(A suivrej

pastel bien connu, de Perronneau, La Jeur
u corsage bleu, doit passer en venie le 1
bre, â l’hôtel Drouot. Il fait partie de l’im
îte collection du docteur Azam, de Bordeaui
loading ...