La chronique des arts et de la curiosité — 1909

Page: 262
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1909/0272
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
262

LA CHRONIQUE DES ARTS

Le même jour, àFleury-sur-Andelle (Eure),
un monument à la mémoire de l’ancien mi-
nistre Pouyer-Quertier ;

Le 10 et le 11 octobre, à Périgueux, un
monument à la mémoire des enfants de la
Dordogne morts pour la patrie en 1870-71,
œuvre du sculpteur Desca,et un médaillon du
philologue Camille Chabaneau, œuvre du
sculpteur Ii. Gauquié ;

Le 17 octobre, àGannat, un monument àla
mémoire du Dr Gabriel Delarue, ancien député
et maire de cette ville, œuvre du sculpteur
Jean Cculon ;

Le même jour, à AVissembourg (Alsace),
un monument aux soldats français morts
pour la patrie, œuvre du sculpteur Albert
Schultz.

*** Le département des antiquités grecques
et romaines du musée du Louvre vient de
s’enrichir d’une tête en marbre très expres-
sive (malheureusement le nez manque), trou-
vée en Grèce, d’une femme où M. Héron de
Villefosse croit reconnaître Agrippine l’ainée,
femme de Germanicus. Cette acquisition
ajoute une belle pièce à la série déjà si riche
des portraits d’empereurs et d’impératrices
romains que conserve le Louvre.

*** Le Conseil des Musées s’étant, à la
suite des actes de vandalisme commis au
Louvre depuis deux ans, prononcé pour la
mise sous verre des tableaux du musée, et. le
Parlement ayant voté dans ce but une somme
de 20.000 fr., on vient de commencer de pro-
céder à cette opération. Les toiles jugées les
plus précieuses, c’est-à-dire la plupart des
tableaux du Salon Carré et de la salle des Pri-
mitifs italiens, les fresques de Botticelli pro-
venant de la villa Lemmi, la majeure partie
des Primitifs français, de la salle La Gaze, des
Rembrandt, Y Embarquement pour Cythère de
AYatteau, etc., sont maintenant protégés par
des glaces.

*** La semaine dernière a comparu devant
la onzième chambre correctionnelle le garçon
épicier Paul Fauchot qu’on avait soupçonné,
malgré ses dénégations, d’avoir lacéré, au
Louvre, le Portrait cle Henri II duc de Mont-
morency, par les frères Le Nain.

A l’audience, Paul Fauchot a protesté une
fois de plus de son innocence, et, comme il
n’existait contre lui aucune charge sérieuse,
le tribunal l’a acquitté.

*** Le musée de Versailles vient de rece-
voir de la reine douairière Marguerite d’Italie
une copie du portrait de la duchesse de
Bourgogne, princesse de Savoie, en costume
de chasse, d’après un portrait original de cette
princesse par Pierre Gobert qui existe à
Turin. Ce tableau a été placé dans les grands
appartements de Louis XIV.

*** A la suite d’une visite récemment faite
aux Trianons par M. Dujardin-Beaumetz, en
compagnie de M. Marcel Lambert, architecte,
et de M. de Nolhac, conservateur du châ-
teau de Arersailles, il a été décidé : que l’on
supprimerait les persiennes dont les fenêtres

des deux ailes du Grand Trianon avaient été
pourvues au courant du dix-neuvième siècle
et les menuiseries et châssis des portes-fenê-
tres de la grande galerie centrale; que l’inté-
rieur des salles serait débarrassé des souve-
nirs inutiles ; que les portraits des époques
de Louis XV et de Louis XVI, actuellement
presque invisibles, parce qu’ils sont placés
au sommet des boiseries, seront désormais
accrochés en meilleure place, pour qu’il soit
possible de les voir; que des améliorations
seraient apportées au Hameau, au Belvédère
et au pavillon français, récemment restaurés,
et que tous les objets détériorés ou inutili-
sables seraient placés dans le petit musée
lapidaire organisé au château de Versailles.

Enfin, au printemps prochain, aura lieu à
Arersailles une nouvelle exposition de tapis-
series anciennes des Gobelins.

*** Dans sa séance trimestrielle, tenue le
6 octobre, l’Institut de France a, entre autres
dons, accepté un legs de tableaux et de des-
sins de Decamps, fait par M. Emile Guille-
mot, peintre récemment décédé; ces tableaux
et dessins sont destinés au Musée Fondé,
à Chantilly.

*** A l’Exposition du Costume, fermée de-
puis le 10 octobre, succédera, au Musée des
Arts décoratifs, dans le courant du mois de
novembre, une exposition très importante
des étoffes du musée de la Malmaison.

A côté de ces étoffes sera organisée une
exposition rétrospective de sculptures de
J. Chinard à qui on doit le buste de Mmc Ré-
camicr récemment acheté par le musée de
Ljmn.

Enfin, on exposera en même temps des des-
sins, plans et esquisses venant de l’orfèvre
Odiot.

*** Le peintre Théodore Ralli, dont nous
annonçons plus loin la mort, a laissé par
testament à la Société des Artistes français
un capital destiné à la fondation d’un prix
annuel de 500 fr. au profit de l’un des expo-
sants du Salon de cette Société.

*** Le Conseil municipal de Dijon vient de
donner un avis favorable au classement
comme monument historique de la magnifi-
que porte en bois sculpté, datant de 1722, de
la Bibliothèque municipale.

*** M. Gabillaud, professeur subventionné
par le ministère des Beaux-Arts pour des re-
cherches archéologiques, vient de faire près
de Châtillon-sur-Sèvre (Allier) la découverte
d’une villa gallo-romaine dont certaines par-
ties sont en parfait état de conservation. Les
murs sont construits en « petit appareil » ;
les chambres sont ornées de peintures qu’en-
cadrent des bandes blanches ou noires ou
des guirlandes roses et vertes. Le distingué
archéologue a également trouvé diverses po-
teries historiées, des pièces et des monnaies
et des fibules qui permettent de dater cette
villa des premiers siècles de notre ère.

*** On a récemment découvert au Musée
archiépiscopal d’Utrecht une feuille de par-
loading ...