La chronique des arts et de la curiosité — 1912

Page: 82
DOI issue: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1912/0092
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
8'2

LA CHRONIQUE DES ARTS

ture, a été donné à M. Rochet, l'architecte
du nouvel hôpital de la Pitié.

**# La Société Nationale des Beaux-Arts a
procédé, le 9 mars,au tirage au sort dos mem-
bres des différents jurys. Ont été élus :

Peinture. — MM. Roll, Besnard, Lhermitte,
Jean Béraud, Billotte, Agache, Cottet, Gervex,
Gillot, Weerts, Mathey, Guirand de Scévola,
Aman-Jean, Willette, Dugnan-Bouveret, Kar-
bowski, Alaux, Dagnaux, Gaiguet, Prouvé,
Caro-Delvaille, Gourant, Lerolle et MIIe Mer-
cier. — Jurés supplémentaires : MM. Aubur-
tin, Prinet, Carolus-Duran, B. Bontet de
Monvel, Dinet, Madeline, Dufresne, Richon-
Brunet, Fourié, G. Bertrand, Point et Monte-
nard.

Sculpture. — MM. Rodin, Fagel, Roche,
Le Duc, Gras, Froment-Meurice, Vallette,
Léonard, G. Schnegg et Camille Lefèvre. —
Supplémentaires: MM. Bartholomé,Injalbert,
Desbois, Ringel d'IUzach, Dampt et Boùrdelle.

Gravure. — MM. Waltner, Lepère, Panne-
maker, Leheutre, Michel-Cazin, Desmoulin,
Rivière, Legrand. — Supplémentaires : MM.
J. Beltrand, Paillard et Lunois. — Adjoints
au jury pour l'examen des gravures en cou-
leurs : MM. Jeanniot, Hochard, B. Boutet de
Monvel et Ralfaëlli.

Architecture. — MM. de Baudot, Plumet,
Guillemonat, Gardelle, Sauvage, Goût, Ghaine.
— Supplémentaires : MM. Planché et Vorin.

Art décoratif. — MM. Lhermitte, Thesmar,
Aubert, Dammouse, Vernier, Lambert, Plu-
met, Doat, Lenoble, Rivaud, Bonvallet, Ma-
rius-Michel et Mms Ory-Robin. — Experts
techniques : MM. Bigot, Hirtz, Péjac et
Couty.

Le vernissage du Salon aura lieu le samedi
13 avril et le Salon sera ouvert au public le
dimanche 14 avril.

*** Une série de conférences sur l'art hin-
dou (avec pro jections) est donnée en ce mo-
ment par M. V. Goloubew à l'Ecole des
Langues orientales vivantes, 2, rue de Lille,
tous les vendredis, à 5 h. 1/2.

**# Le musée de Dijon vient de recevoir en
don, de Mmc Lefuel, un buste en marbre
d'Adolphe Thiers, œuvre de son père, le
statuaire Eugène Guillaume. Le musée pos-
sédait déjà du regretté maître le groupe Ma-
riage ro-nain,

*** Par décret en date du 15 février 1912,
l'Académie des Sciences, Agriculture, Arts et
Belles-Lettres de la ville d'Aix est autorisée
à accepter le legs fait à son profit par M. Ar-
baud, en vertu de son testament en date du
10 octobre 1910, de la bibliothèque du défunt,
avec tous les ouvrages ou documents qui la
composent et les divers meubles qui la ren-
ferment ; les collections de médailles, sculp-
tures, peintures, objets d'art, avec leurs cata-
logues, fiches et inventaires, et, en second
lieu, d'un immeuble sis à Aix, rue du Quatre-
Septembre, n° 2, destiné, avec les "collec-
tions ci-dessus, à constituer un musée sous
la dénomination de Musée bibliographique
et archéologique Paul Arbaud ; enfin, une

somme de 30.000 fr., dont les intérêts sont
destinés à pourvoir à l'entretien et aux
charges dudit mu&ée.

#** La tour gallo-romaine de Sens (Yonne),
faisant partie de l'ancienne enceinte de la
ville, vient d'être classée parmi les monu-
ments historiques.

*** On a célébré à Rouen, le 7 mars, le
centenaire de l'archéologue l'abbé Cochet, né
au Bas-Sanvic (actuellement le Havre), le
7 mars 1812, et dont les nombreux ouvrages,
qui presque tous ont pour objet les antiquités
du département de la Seine-Inférieure, ont
ouvert la voie aux archéologues d'aujourd'hui.

*** On a ouvert la semaine dernière à
Bruxelles l'Exposition de la miniature à
travers les siècles. Un comité composé
de personnalités artistiques et mondaines,
présidé par le baron Kervyn de Lettenhove,
l'organisateur de l'Exposition de la Toison-
d'Or à Bruges en 1907, est parvenu à réunir
les pièces les plus rares des plus célèbres col-
lections de miniatures qui existent en Eu-
rope. La reine des Pays-Bas, le roi de Wur-
temberg ont prêté des pièces admirables. Les
œuvres anglaises ont été réunies dans deux
salles; mais l'art français est de beaucoup le
mieux représenté. La Gazette consacrera pro-
chainement une étude à cette Exposition.

i;** D'après une dépêche de Pompéi à la
Tribuna, les fouilles engagées il y a deux
mois dans une direction nouvelle ont amené
la découverte d'une importante partie de la
ville ensevelie. Le directeur général et le
Conseil des Beaux-Arts ont visité ces ruines,
qui paraissent être d'un intérêt exceptionnel;
on a retrouvé des fresques magnifiques, des
inscriptions d'une grande valeur historique
et, dans une rue, de nombreuses boutiques
contenant des objets qui présentent un grand
intérêt archéologique et aideront à reconsti-
tuer presque complètement la vie pompéienne.

PETITES EXPOSITIONS

7" Exposition
de la Société des Artistes Décorateurs
(Musée des Arts décoratifs)
M. Laurence Binyon a écrit récemment un petit li-
vre (1) où il a condensé, avec cette hauteur de vues
et ce souci de généralisation qui donnent tant de
valeur à ses écrits, les principes généraux do
l'esthétique de l'Extrême-Orient, et M. d'Ardenne
de Tizac, l'éminent conservateur du Musée Ger-
nuschi, en a donné une excellente traduction dont
le début a paru dans le dernier Bulletin de l'As-
sociation Amicale franco-chinoise. H y a, en par-
ticulier, tout un chapitre sur le rythme qui serait
à méditer par la plupart des architectes dont les
œuvres sont exposées au Pavillon de Marsan. On
y lit des phrases comme celles-ci : « Négliger le
rythme est une erreur fatale... », « Le rythme est
quelque chose d"étroitement lié à la vie... », « Le
rythme est-il trouvé, nous nous apercevons que

(1) Laurence Binyon, The flight of the Dragon.
London 1911, in-8".
loading ...