La chronique des arts et de la curiosité — 1913

Seite: 137
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1913/0147
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
N« 18. - 1913. BUREAUX : ioô, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6«)

3 Mai.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnis à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
Départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie de
l'Union postale)......... 15 fr.

Le Numéro : O fr. 25

PROPOS DU JOUR

e Gouvernement, en nommant le
nouveau directeur de l'Académie
de France à Rome, a fait un choix
que nous avions souhaité et que
l'opinion tout entière a ratifié : il envoie
à la Villa Médicis un grand artiste envi-
ronné de ce prestige incontesté que don-
nent toute une vie de labeur, une œuvre puis-
sante et multiple, le rayonnement d'une per-
sonnalité vigoureuse et originale. L'Institut,
il y a quelque temps a peine, consacrait sa
gloire en l'accueillant et reconnaissait dans
un art qui a pu sembler jadis audacieux, une
tradition heureusement renouvelée. Il don-
nait récemment au peintre le plus éclatant
de notre époque le même témoignage en le
proposant pour la direction de la Villa Médicis.

Un vaste champ d'activité est ouvert au
nouveau directeur de l'Académie de France à
Rome. Cette institution ancienne est de celles
qui contribuent à maintenir notre inlluence,
«t tous ceux qui ont vécu dans la Ville Eter-
nelle savent quelle place enviable y tient la
charmante demeure qui s'élève sur le Pincio.
On peut être assuré que notre pays sera re-
présenté là avec éclat et avec goût. Mais ce
rôle brillant, où l'on aime à voir une sorte
d'ambassade intellectuelle, n'est pas le seul
■qui échoit au directeur de la Villa Médicis.
Il est avant tout le maître des études et dans
des conditions où il a besoin à la fois de tact,
de décision et d'autorité. Il a mission de con-
seiller plutôt que de distinguer, de persuader
plutôt encore que de diriger de jeunes artistes
qui arrivent après de longs travaux, encore
tout imprégnés des principes d'école, et qui
souvent déjà jouissent d'une personnalité qui
ne demande qu'à s'épanouir.
Bien des règlements anciens se sont peu à

peu modifiés, et les institutions qui vivent
de traditions sont celles qui, en demeurant
elles-mêmes, se plient le plus aisément aux
changements qu'apporte le temps. Les con-
ditions de la vie se sont grandement trans-
formées ; les voyages sont devenus plus
faciles ; le développement do l'histoire de
l'art les a rendus plus profitables : de nos
jours, la Villa Médicis, que ne cessent de
régir des usages respectables, garde du passé
ce qui est essentiel et emprunte aussi quel-
que, chose au présent. Nul plus prudemment
que le nouveau directeur ne saura y unir la
liberté et l'autorité, respecter les initiatives
tout en les surveillant, et réaliser l'harmonie
de la vie et de la discipline.

NOUVELLES

**# Par décret en date du 29 avril, rendu
sur la proposition du ministre de l'Instruc-
tion publique et des Beaux-Arts, M. Albert
Besnard, artiste peintre, membre de l'Insti-
tut, est nommé directeur de l'Académie de
France à Rome, pour entrer en fonctions le
1er juin 1913, en remplacement de M. Carolus-
Duran dont la démission a été acceptée et
qui est nommé directeur honoraire de l'Aca-
démie de France à Rome.

*** Samedi dernier, 26 août a été inauguré
dans la crypte de l'église des Carmes, où est la
tombe d'Ozanam, un monument de l'écrivain,
œuvre du sculpteur Geoffroy et de l'architecte
Ruprich-Robert.

*** Les artistes ayant l'intention de solli-
citer soit le Prix national, soit une bourse
de voyage, soit un encouragement spécial,
devront s'inscrire avant le 8 mai au sous-
secrétariat d'Etat des Beaux-Arts, rue de
Valois, en fournissant toutes les pièces d'iden-
tité nécessaires.

Le même délai est fixé pour l'inscription
des artistes en vue de la demande d'achat
loading ...