La chronique des arts et de la curiosité — 1913

Seite: 209
DOI Heft: DOI Seite: Zitierlink: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/cac1913/0219
Lizenz: Freier Zugang - alle Rechte vorbehalten Nutzung / Bestellung
0.5
1 cm
facsimile
N- 27. — 1913. BUREAUX : 106, BOULEVARD SAINT-GERMAIN (6e)

2 Août.

LA

CHRONIQUE DES ARTS

ET DE LA CURIOSITÉ

SUPPLÉMENT A LA GAZETTE DES BEAUX-ARTS

PARAISSANT LE SAMEDI MATIN

Les abonnés à la Gazette des Beaux-Arts reçoivent gratuitement la Chronique des Arts et de la Curiosité

Prix de l'abonnement pour un an

Paris, Seine et Seine-et-Oise. ... 10 fr.
Départements........... 12 fr.

Étranger (Etats faisant partie à*t
l'Union postale)......... 15 fr.

Le Numéro : O fr. 25

PROPOS DU JOUR

a future Exposition des Arts déco-
ratifs a été, il y a quelque temps,
l'objet d'un rapport officiel. On
en connaît donc les grandes lignes,
et, avant qu'il y ait rien de définitivement
fixé, il y a lieu de procéder à un examen
attentif.

Un premier résultat est acquis : c'est que
l'Exposition aura un caractère exclusivement
moderne. Nous avons trop souvent ici insisté
sur la nécessité de ce principe pour qu'il soit
besoin d'y revenir longuement. Les exposi-
tions rétrospectives ont sans doute un grand
charme et un grand intérêt. Elles ont aussi
le mérite d'être assurées d'un certain succès.
Elles ont contribué à répandre une connais-
sance et un g»ût du passé dont elles profitent
à leur tour ; mais ce n'est pas une raison
pour les multiplier hors de propos. En insti-
tuant une Exposition des Arts décoratifs, on
a voulu donner à toutes les nations l'occasion
de faire connaître l'état présent de leur art
décoratif. On les a invitées à découvrir les
efforts des contemporains, à montrer com-
ment les traditions se sont renouvelées.
L'objet de l'Exposition, c'est de nous apprendre
ce qui se fait, non ce qui est déjà fait ; c'est
la vie contemporaine, non l'histoire.

C'est pourquoi on ne saurait aller à ce
concours international sans une minutieuse
préparation. La date de 1916 qui est proposée
semble tout à fait prématurée. D'autre part,
le rapport auquel il a été fait allusion n'a
pas été sans soulever des objections dont
quelques-unes méritent considération. Le
commerce et l'industrie ne sauraient avoir
le pas sur l'art dans une manifestation pa-
reille; ils doivent s'y subordonner.

Une entreprise de si grande conséquence

mérite que ses organisateurs réfléchissent et
mûrissent leur conception. Il y aura grande
utilité à ce que, une fois le programme exac-
tement fixé, les initiatives aient le temps de
se concerter, les activités de se recueillir.
Toutes les nations y ont un égal intérêt :
elles viennent offrir ce qu'elles considèrent
comme la fleur de leur effort, elles ont toutes
les raisons du monde de vouloir le garder des
improvisations hâtives qui échoueraient à
donner l'exacte image de leur génie.

NOUVELLES

*** Ont été inaugurés pendant la dernière
quinzaine :

Le vendredi 18 juillet, à Paris, au siège du
Cercle civique Berthelot, 49, boulevard Saint-
Michel, un buste de Marcellin Berthelot,
œuvre du sculpteur Bernstamm;

Le dimanche 20 juillet, à Vesoul, un mo-
nument à la mémoire du peintre L. Gérôme,
composé d'une réplique en bronze doré du
buste dû à Garpeaux, avec une fonte en
bronze de la Tanagra de Gérôme ;

Le même jour, à Paris, au cimetière du
Père-Lachaise, un monument à la mémoire
de Hyacinthe Loyson, œuvre du sculpteur
H. Andersen et de l'architecte E. Hèbrard.

**# Le Conseil des Musées nationaux vient
de voter l'acquisition pour le musée du Louvre
d'un important triptyque de Rogier van der
Weyden provenant de la collection des ducs
de Westminster reproduisant le Christ entre
la "Vierge et saint Jean l'Evangélist^, et sur
les volets, saint Jean-Baptiste et sainte Made-
leine, au devant d'un merveilleux paysage
qui se continue d'un bout à l'autre du tripty-
que. C'est un des chefs-d'œuvre de l'artiste,
probablement contemporain du retable de
Beauneet qui comblera une importanie lacune
dans la série des Primitifs flamands du Lou-
vre où il n'existait jusqu'ici aucune œuvre
du maître.
loading ...