Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 9.1861

Page: 167
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1861_1/0174
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LE TOMBEAU DE M. LENORMANT

A ATHÈNES

Nos lecteurs n'ont point oublié qu'il y a un au, lorsque notre savant
compatriote M. Charles Len or niant périt d'une manière foudroyante en
Grèce, victime de son ardeur pour la science, la municipalité d'Athènes
demanda de garder son cœur pour lui élever un monument.

Ce monument vient d'être érigé à Golone, sur la hauteur immortali-
sée par le souvenir d'OEdipe et qui domine le site des antiques jardins
d'Académus. Il a été exécuté sur les dessins et sous la direction d'un Fran-
çais, artiste des plus habiles, M. Boulanger, ancien pensionnaire de notre
Académie de Rome, actuellement fixé à Athènes, et architecte de la muni-
cipalité de cette ville. L'artiste s'est heureusement inspiré pour ce monu-
ment du type habituel et classique des tombeaux athéniens que surmonte
d'ordinaire une urne à deux anses de forme élégante. Mais tout en adop-
tant ce type il a su le renouveler en substituant au bas-relief des adieux
du mort à sa famille, que répètent indéfiniment les sépultures antiques
d'Athènes, le portrait de l'illustre défunt reproduit d'après le beau mé-
daillon cle David d'Angers et surmonté d'une croix grecque, symbole du
culte qui a remplacé celui des divinités païennes sur le sol hellénique, et
en même temps emblème bien choisi des sentiments religieux de M. Lenor-
mant. Ainsi la tombe élevée par la ville d'Athènes exprime d'une manière
claire et heureuse, par sa composition, les deux traits distinctifs du carac-
tère cle l'homme à qui elle est dédiée : l'archéologue et le chrétien. Nous
sommes heureux de pouvoir mettre ici sous les yeux des lecteurs de la
Gazelle des Beaux-Arts un dessin de cette œuvre d'un compatriote qui sou-
tient dignement la réputation de l'art français dans la terre natale des arts.
Le cippe orné de guirlandes qui sert de piédestal à l'urne cinéraire porte
quatre inscriptions, trois en grec et une en français, contenant les noms de
M. Lenormant et les motifs de la dédicace du monument au savant et au
philhellène; celle de la face principale est en trois distiques grecs compo-
loading ...