Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 9.1861

Page: 282
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1861_1/0291
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
NOTES

s l r

PIERRE MIGNARD ET SA FAMILLE1

L5origine de Pierre Mignard et la date de sa naissance sont des points
qui jusqu'à présent n'ont pas été éclaircis. On remarque, dans les notices
qui sont consacrées à ce peintre, de l'incertitude relativement à la pro-
fession de son père, et tous les biographes se sont accordés à le faire
naître dans le mois de novembre 1610, quoique rien ne justifiât cette
assertion. Aucune pièce authentique ne confirme l'anecdote bien connue,
rapportée par l'abbé de Monville, d'après laquelle Mignard serait fils d'un
capitaine d'origine anglaise, du nom de Pierre More. D'un autre côté,
Grosley, Troyen érudit qui a écrit l'histoire de ses concitoyens illustres,
déclare avoir cherché vainement à Troyes, dans les archives des paroisses,
le registre sur lequel l'acte de baptême de Pierre Mignard devait être
inscrit. Grosley n'avait pas mis dans ses recherches la patience et le soin
nécessaires. Je m'étais étonné souvent que l'on restât dans l'ignorance sur
la famille et le berceau du premier peintre de Louis XIV, et je me suis
décidé, après avoir fait des recherches partielles dont le résultat ne
m'avait pas satisfait, à entreprendre un long travail d'ensemble sur les
Mignard, c'est-à-dire à dresser la généalogie, aussi complète que pos-
sible, de cette famille, depuis 1539 jusqu'à 1650, afin d'établir avec cer-
titude la filiation de Pierre Mignard, et de découvrir la date de sa nais-
sance. Ce travail, qui a mis ma patience à une dure épreuve, a dépassé
mes espérances, puisqu'il a amené la découverte de l'acte de baptême de

\. Nous avons souvent réclamé contre l'excès d'importance qu'on accorde de nos
jours aux actes de baptême, surtout quand il s'agit de peintres obscurs et qui ne valent
pas qu'on ressuscite leur mémoire; toutefois nous n'entendons pas décourager les cher-
cheurs, lorsque leurs travaux se rattachent à des artistes qui ont joué un grand rôle, soit
dans notre art, soit dans notre histoire. C'est pour cela que nous avons accueilli l'ar-
ticle de M. Huchard, qui a su trouver dans l'exercice de ses fonctions une occasion d'être
utile à tous les biographes et d'intéresser particulièrement la curiosité locale. Ch. B.
loading ...