Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 20.1866

Page: 272
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1866_1/0282
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LA SAINTE BIBLE

ÉDITÉE PAR LA MAISON M A M E

DE T O U R S i

iiAQUE année qui s’éteint a pour parrain
dans les arts, dans les sciences, dans l’in-
dustrie, le fait le plus saillant qu’elle ait vu
se produire, pendant sa rapide évolution.
C’est un jalon fragile que l’homme pose
à la hâte pour noter une émotion , une
surprise, un triomphe. La critique de l’a-
venir, ce sphynx auquel le présent prépare
incessamment d’obscures énigmes, ne rati-
fie pas toujours le baptême des contemporains, et, lorsque nous re-
gardons en arrière, combien nous faut-il compter d’années de stéri-
lité ou de mauvais cru, pour une année de la Comète!... Ici cependant
nous ne risquons point de nous aventurer. L’année 1865 sera dite,
en librairie et en typographie, l’année de la Bible Marne, rapproche-
ment d’un titre et d’un nom qui semblerait de notre part irrespec-
tueux, s’il n’était consacré par d’autres exemples.

Notre époque, qui se plaît aux tâches excessives et aux résultats
rapides, pouvait seule patronner une entreprise semblable. Arrêtée en
principe dans les premiers mois de l’année 1862, cette Bible monumen-
tale était livrée, le même jour, le 1er décembre 1865, non-seulement à
Paris, mais dans toutes les capitales de l’Europe, ce qui suppose des
départs d’expéditions bien antérieurs. Traduction nouvelle, texte, illus-
trations, reliure, tout était prêt au jour indiqué, faisant foi de l’infati- I.

I. La Sainte-Bible, compositions par G. Doré, ornements par II. Giacomelli. Tours.
Alfred Marne et fils, 2 vol. in-folio.
loading ...