Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 20.1866

Page: 48
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1866_1/0054
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UNION CENTRALE DES BEAUX-ARTS

APPLIQUÉS A L’INDUSTRIE

«

MUSÉE RÉTROSPECTIF

LE MOYEN AGE

ET LA RENAISSANCE

LES ÉMAUX. (Suite.)

es œuvres de Léonard Limousin ou
celles qu’on peut lui attribuer sont si
nombreuses au musée rétrospectif, qu’il
faut nous contenter de citer celles qui,
étant surtout datées, peuvent servir de
jalons pour l’histoire de son talent.

La pièce qui por te la date la plus
ancienne est un couvercle de coupe ex-
posé par un des membres de la famille
de Rothschild. A l’intérieur il représente
trois scènes : un prêtre qui renverse
sur l’autel le vin du calice, et deux banquets entre nobles personnages
du xvie siècle, banquets d’alliance, comme l’indique cette inscription :
Conciliât ni vos fédéra amicias.

L’extérieur de ce couvercle, qui semble prouver que « la plus franche
cordialité », souveraine ordinaire de nos banquets d’aujourd’hui, ne
régnait pas toujours jusqu’au dessert, pas plus à la renaissance que pen-
dant l’antiquité, représente le combat des Centaures et des Lapithes.
loading ...