Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 14.1876

Page: 255
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1876_1/0275
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
UNE

NOUVELLE BIOGRAPHIE D’ALBERT DURER1

ans le travail de révision auquel notre
époque a soumis la vie et l’œuvre des maî-
tres d’autrefois, il semblait qu’Albert Durer
fût un de ceux auxquels les efforts de la
critique moderne dussent le moins profiter.
N’avait-il pas en effet pris soin de nous
conserver lui-même le souvenir des événe-
ments les plus marquants de son existence
dans sa Chronique, dans son « Journal de
voyage », dans ses lettres et jusque dans ses dessins? N’avait-il pas en
quelque sorte prévenu toute erreur au sujet de ses ouvrages en revêtant
de son monogramme, quelquefois accompagné de la date, ses tableaux,
ses gravures et jusqu’à de simples esquisses? Enfin l’attention des
savants de tous pays ne s’était-elle pas portée de bonne heure sur celui
qui fut avec Holbein le plus grand maître de la Renaissance allemande,
et qui, mieux partagé en cela que son rival, se présente devant la pos-
térité, non-seulement comme un peintre et un graveur hors ligne, mais
encore comme un théoricien éminent, comme un savant aux aptitudes
diverses, comme un caractère digne de toute sympathie ?

Telles sont les réflexions auxquelles plus d’un lecteur a dû se livrer en
voyant apparaître le nouveau, le splendide volume que M. Thausing vient
de consacrer à l’artiste nurembergeois. Et cependant que l’on prenne
la dernière biographie allemande de Durer, celle de M. d’Eye, publiée

1. Durer : Histoire de sa vie et de son art (Durer, Geschichle seines Lebens und
seiner Knnst), par M. Thausing. Leipzig, Seemann, 1876; Paris, Frank. 1vol. gr. in-8
de 537 pages, avec nombreuses illustrations.
loading ...