Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 2.Pér. 14.1876

Page: 218
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1876_1/0234
License: Free access  - all rights reserved Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
LES ARTISTES CONTEMPORAINS

GÉROME

temps-là un homme régnait dans la

Le Salon de 1S/i7 a dû laisser
quelques traces dans la mé-
moire de ceux que l’âge con-
damne à se souvenir. Mais com-
bien sont-ils aujourd’hui qui se
souviennent du Salon de 18A7 ?
Il y a de cela trente années ou
peu s’en faut. Grande œvi spa-
tiumî Depuis, bien des illustres
d’alors sont descendus dans la
tombe ou dans l’oubli. En 18Zi7,
Delacroix avait exposé une de
ses meilleures œuvres : Les Nau-
fragés dans la barque, mais Cou-
ture éclipsa tout : il fit paraître
Y Orgie romaine. Ce fut un coup
d’éclat; il sembla alors un coup
de maître. Les journaux célé-
brèrent sans désaccord le nom
du nouveau Messie, les ateliers
envoyaient des députations sta-
tionner aux pieds du chef-d’œu-
vre, et le public subjugué par
cet art brillant qui ne choquait
pas, lui, ses vieilles habitudes
et son paisible tempérament, ce
public nombreux et incertain des
premiers jours faisait écho aux
fanfares des enthousiastes. En
ritique. Sa plume incomparable-
loading ...