Gazette des beaux-arts: la doyenne des revues d'art — 17.1864

Page: 456
DOI issue: DOI article: DOI Page: Citation link: 
https://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/gba1864_2/0470
License: Public Domain Mark Use / Order
0.5
1 cm
facsimile
DOMENICO CAMPAGNOLA

PEINTRE-GRAVEUR DU XVIe SIÈCLE

©OMENICO CAMPAGNOLA
était Padouan et non Vé-
nitien, comme Lanzi et
Brandolese l’ont avancé.
Les vers de Maganza et
Y Histoire cle Padoue par
Zabarella1 ne laissent au-
cun doute à cet égard. Il
appartenait à une famille
qui compta plusieurs ar-
tistes, car une note écrite
de sa main sur un dessin
du cabinet Crozat nous
apprend qu’il avait un
frère du nom de Fran-
cesco qui fut peintre2, et
tout porte à croire qu’il
était parent de Giulio
Campagnola, dontle père,
Girolamo, élève du Squar-
cione et homme considérable par son savoir, laissa des écrits Sur les
arts3. Une gravure et un dessin abandonnés sans être finis par Giulio et

\. Zabarella, à la page 30 de son Histoire de Padoue, dit que Campagnola, peintre
padouan, peignit le portrait de Tito Livio, à Padoue, dans la Contrada del Duomo.

2. Abecedario de Mariette, par MM. de Chennevières et de Montaiglon, 1.1, p. 294.

3. Pour plus de détails sur Giulio et Girolamo Campagnola, voir notre Notice
sur Giulio, Gazette des Beaux-Arts, t. XIH, p. 332. — Vasari cite encore parmi les
loading ...